Lyon (France)

2018 Programme Lyon 6, 7 et 8 juillet

Chaque jour qui passe nous apporte un peu plus l’impression que le monde court à sa perte, que les êtres humains sont surtout capables d’égoïsme entre eux, d’aveuglement face aux dangers qui les menacent, de politiques aux antipodes de celles qui permettraient d’espérer un monde plus solidaire et écologiquement viable. Il y a...Read More

2017 Programme Lyon 7, 8 et 9 juillet

Apprends-moi à danser sous l'orage! Et nous vivrons des jours heureux... 2017-Programme-Dialogues-en-humanité-Lyon.pdf «La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie» - Sénèque (philosophe romain, Ier siècle) Les dernières nouvelles des...Read More
Liberté de propos, bienveillance des uns envers les autres, égalité de tous face à la question humaine:

Tels sont les principes sur lesquels se construisent les Dialogues en humanité (Grand Lyon – France), temps d’échanges où des citoyens avec leur histoire, leurs connaissances, leurs expériences, ce qu’ils sont, se côtoient et débattent.
Témoins de notre temps, ils s’interrogent sur les difficultés et les espérances du monde. Ils confrontent leurs points de vue. Et lors de ces échanges ouverts, en tant que femmes et hommes libres de leur expression, venus de tous les continents, ils trouvent ensemble les raisons d’agir. Ils trouvent le courage et l’espace qui manquent à l’individu lorsqu’il est seul.
Car, pour la première fois de son histoire, l’humanité est en danger. Par sa démesure, ses projets à courte vue, son arrogance, elle est non seulement devenue son pire ennemi et sa victime les guerres et les génocides du XXe siècle en sont l’illustration la plus terrible, mais elle porte en plus atteinte à l’équilibre naturel de la planète comme jamais auparavant.
Si les Dialogues en humanité sont nés sur ce constat, ils refusent le fatalisme. Ils s’appuient sur l’idée que l’homme peut, s’il le souhaite, choisir le meilleur face au pire.


Dialogues en humanité 2012 Lyon par dialoguesenhumanite

Ces dialogues veulent donner des motifs d’espérer: si leurs participants dénoncent les inégalités, la guerre et les souffrances que l’homme inflige à la nature, à ses pairs, à lui-même, ils éveillent les consciences, recherchent un nouvel art de vivre, recommandent à l’humanité de s’estimer plus et mieux.

2018 Programme Lyon 6, 7 et 8 juillet

Chaque jour qui passe nous apporte un peu plus l’impression que le monde court à sa perte, que les êtres humains sont surtout capables d’égoïsme entre eux, d’aveuglement face aux dangers qui les menacent, de politiques aux antipodes de celles qui permettraient d’espérer un monde plus solidaire et écologiquement viable.
Il y a bien évidement une part de réalité à cela.
Toutes celles et ceux qui vivent la guerre, l’exil forcé ou la faim dans le monde le savent bien.

Je participe !

Comité d’orientation

Préparation pour les Dialogues de Lyon du 6, 7 et 8 juillet 2018
Date et Lieu dans l’agenda

Venez a l’heure que vous voulez,
repartez à l’heure qui vous convient,
entre 14h et 17h

Historique Lyon

Depuis leur création en 2002, les Dialogues en humanité se développent autour de séminaires et de rencontres plus ponctuelles pour créer des occasions d’échanges entre différents points de vue.

Cette démarche vise à créer un forum international sur les moyens que se donne l’humanité pour mieux vivre sa condition.

Lyon archives des Dialogues en humanité http://lyon.dialoguesenhumanite.org

juillet_2014

Démarche Dialogues en humanité

«La plupart des grands problèmes que rencontre l’humanité ne sont dus qu’à elle-même.»

Liberté de propos, bienveillance des uns envers les autres, égalité de tous face à la question humaine:

tels sont les  principes sur lesquels se construisent les Dialogues en humanité, temps d’échanges où des citoyens — avec leur histoire, leurs connaissances, leurs expériences, ce qu’ils sont — se côtoient et débattent. Témoins de notre temps, ils s’interrogent sur les difficultés et les espérances du monde. Ils confrontent leurs points de vue. Et lors de ces échanges ouverts, en tant que femmes et hommes libres de leur expression, venus de tous les continents, ils trouvent ensemble les raisons d’agir. Ils trouvent le courage et l’espace qui manquent à l’individu lorsqu’il est seul.
Car, pour la première fois de son histoire, l’humanité est en danger. Par sa démesure, ses projets à courte vue, son arrogance, elle est non seulement devenue son pire ennemi et sa victime — les guerres et les génocides du XXe siècle en sont l’illustration la plus terrible —, mais elle porte en plus atteinte à l’équilibre naturel de la planète comme jamais auparavant.
Si les Dialogues en humanité sont nés sur ce constat, ils refusent le fatalisme. Ils s’appuient sur l’idée que l’homme peut, s’il le souhaite, choisir le meilleur face au pire. Ces dialogues veulent donner des motifs d’espérer : si leurs participants dénoncent les inégalités, la guerre et les souffrances que l’homme inflige à la nature, à ses pairs, à lui-même, ils éveillent les consciences, recherchent un nouvel art de vivre, recommandent à l’humanité de s’estimer plus et mieux.

Dimanche 8 juillet

 

10h-14h: Le temps du lancement et du repas

10h-12h à la Roseraie:Tissage entre les 3 parcours: Notre pays c’est la Terre; Sortir du double déregement climatique et relationnel; Du bon usage du numérique. Les avancées de l’expérimentation citoyenne, de l’intime au planétaire. Vers un Conseil de sécurité de l’humanité, pour construire une mondialité apaisée et apaisante. Vers un Conseil des sages par l’expérimentation, l’identification des conditions à réunir

Samedi 7 juillet

 

10h-14h: Le temps du lancement et du repas

10h-12h Tissages entre les 3 parcours de la veille: Notre pays c’est la Terre; Sortir du double dérèglement climatique et émotionnel; Du bon usage du numérique. Dialogues intergénérationnels et interculturels pour des futurs émergents souhaitables (à la Roseraie)

Vendredi 6 juillet

10h-14h: Le temps du lancement et du repas

10h-11h Rencontre avec les artistes présents où chacun est invité à co-créer pendant les trois jours, Arnab B. Chowdhury (Inde), Minah Beuh (Brésil), Annie-Flore Batchielielys (Gabon), Carminda Mac Laurin (Québec), Philippe Piau (France), Anne-Marie Codur (Boston), Fayçal Salhi (Franco-algérien), Moka (Franco-congolaise), Adam Senghor (Sénégal), Azdine Benyoucef (danse urbaine)

Vieux Lyon en humanité, invitation aux Dialogues

Invitation aux dialogues
Vieux-Lyon en humanité
6, 7, et 8 Juillet 2018

en lien avec les Dialogues en humanité
avec le soutien de la Ville de Lyon

Présentation

Le Vieux-Lyon, ce sont ses quartiers anciens de Saint-Paul, Saint-Jean et Saint-Georges, des lieux chargés d’histoire où vivent des personnes attachées à leur environnement et à leur patrimoine, par essence fondateur de partage, d’identification et de sociabilité.

Personnes confirmées 2016

  • Abdénour Ain-Seba chef d’entreprise et Centre des Jeunes Dirigeants
  • Abdoulaye Thiam Directeur de l’Ecole nationale des travailleurs sociaux spécialisés du Sénégal (ENTSS)
  • Abdurhman Mohamed vice-président de l’antenne de Dire Dawa de l’association France-Ethiopie Corne de l’Afrique
  • Aboubakry Dia Directeur du Centre de Ressources de l’Université de Bambey

1er juillet 2015

Sommet mondial Climat et Territoires

et Dialogues en humanité Side event

De 10h à 15h

A la Confluence près de l’Hotel de Région Rhône Alpes, Jardin de Ouagadougou sur les Rives de la Sâone, avec la «Vorgine - les Péniches du Val de Rhône» à côté de la MJC

Ateliers du sensible et du discernement, Agoras, Temps de Coopération-Action et Témoignages de vie croisés

2 juillet 2015

Sommet mondial Climat et Territoires

et Side Event Dialogues en humanité

De 10h à 15h

A la Confluence près de l’Hotel de Région Rhône Alpes, Jardin de Ouagadougou sur les rives de Sâone avec la «Vorgine - des Péniches du Val de Rhône» et la MJC

 Ateliers du sensible et du dicernement, Agoras ou forum ouverts, Coopérations-actions, Témoignages de vie croisés

5 juillet 2015

11h-14h: Le temps du lancement et du repas

Dialogues intergénérationnels

A partir des retours de Dialogues en humanité dans le monde: Kinshasa, Bangui, Dakar, Addis Abeba, Rabat, Tunis, Bangalore, Auroville, Berlin, Paris, Grenoble, Salvador de Bahia, Rio de Janeiro, Foz do Iguaçu, Terra Mirim, Londres, Boston, La Duchère, Vénissieux, Villeurbanne, Chamonix, à partir du point de vue des jeunes générations.

13h-17h: Projections de films et documentaires

Jeudi 6 juillet 2017

2 lieux pour se rencontrer et échanger nos initiatives positives

- Pré-rencontres informelles des initiateurs de Dialogues ancrés dans des territoires sur plusieurs continents.
Ils se retrouvent dans le parc de la Tête d’or pour un pic-nique tiré du sac, midi et soir et un temps d’échange à 16h30 sur l’ile du Souvenir
(en cas d’intempérie nous serons accueillis au Mémorial de l’ancienne prison de Montluc) 

Personnes confirmées 2017

  • Abdenour Aïn-Seba fondateur de l’entreprise It Partner, CJD
  • Aïssata Diallo-Duclos appui en projets associatifs
  • Alba Maria Xama fondatrice de l’éco-village Terra Mirim au Brésil, Ecole d’art, d’altérité et de respect de la Terre dans les favellas pour les adolescents et les policiers, membre de GEN réseau mondail des écovillages
  • Alexandre Belikian artiste lyrique basse Paris

4 juillet 2015

A partir de 9h

Réalisation en direct d’une oeuvre par l’artiste international Michel Granger sur la déforestation, avec un cylindre de grande taille de TP Coiro. A l’entrée du Parc, Boulevard Stalingrad Porte de la Voute sur le parking à coté de la Pelouse des ébats.

préface livre Françoise keller

La vie sur notre petite planète bleue est si fragile. En même temps nous avons conscience qu’il y a encore tant à explorer sur le continent de la vie. Pour cela osons renouer avec ce que savent si bien faire nos cellules: coopérer et créer à partir de notre entièreté affective.

Saurons nous apprendre à vivre en confiance et en conscience ensemble, à transformer les difficultés en des opportunités, à apprivoiser l’incertitude? Si nous voulons être pleinement humain et citoyen du peuple de la Terre, que faire?

Vendredi 1er juillet 2016

Dès 10h: Le temps du lancement et du repas

10h-12h: Bienvenue aux enfants des écoles, crèches et ludothèques! (à la Roseraie)

Dialogues des enfants avec Shoki Ali Saïd, les enfants et les instituteurs des écoles, suivi d’un joyeux pique nique Rencontre spéciale avec la ludothèque Croc’aux jeux et les enfants des crèches, 3 à 6 ans.
Contes africains avec Irène Koukoui et Eric Ahoumenou.

10h: Chants pour la Terre et pour la Nature (Roseraie)

Samedi 2 juillet 2016

Dès 10h: Le temps du lancement et du repas

A la roseraie

Dialogues interactifs et intergénérationnels avec les artistes du Brésil, d’Afrique et de l’Inde et les initiateurs de Dialogues en humanité dans le monde

Facilitatrices : Geneviève Ancel

Chants en hommage à la Terre et à la Nature

Personnes confirmées 2015

  • Abdennour BIDAR normalien, agrégé et docteur en philosophie, anime l’émission Cultures d’islam créée par Abdelwahab Meddeb sur France Culture, auteur de L’islam sans soumission et Plaidoyer pour la fraternité; Histoire de l’humanisme en occident; Pour une pédagogie de la laïcité à l’école; a enseigné une vingtaine d’années avant d’être chargé de mission au ministère de l’Education nationale

Jeudi 30 Juin 2016

Dialogues en humanité au Mémorial de l’ancienne prison de Montluc, 16h-20h

Visite du Mémorial (à partir de 15h) 

Accueil par  Rose-Marie Antoine (Directrice de l’Office National des Anciens Combattants Victimes de Guerres et d’Attentats), Philippe Rivé (Directeur régional de l’ONAC) et les animateurs pédagogiques du Mémorial

Pages