Les Dialogues en humanité relèvent le défi du numérique!

Pas question de renoncer aux Dialogues en humanité, qui marquent chaque année le début de l’été. Prendre soin les uns des autres, échanger, apprendre, partager, s’avère encore plus nécessaire compte tenu de la période singulière à laquelle nous sommes confrontés. Et puisqu’il est impossible de se retrouver à Lyon sous les arbres du Parc de la Tête d’Or, l’édition 2020 de ce festival citoyen et gratuit aura lieu en ligne, du 3 au 5 juillet.

English Below

Un festival citoyen pour grandir en humanité

Les Dialogues en humanité sont nés suite au Sommet de la Terre de 2002 à Johannesburg en Afrique du sud. Ils sont le fruit d’un constat: aucun événement international ne traitait de la question humaine alors que les crises qui secouent la planète sont produites par des êtres humains. Il fallait donc inventer une autre façon d’être au monde.

Les Dialogues ont pour fil rouge la volonté de grandir en humanité en développant une citoyenneté de la terre, une société du « buen vivir » – dans laquelle il relève de la responsabilité collective d’être en harmonie avec la nature et où chacun privilégie l’entraide. Créer des espaces de coopération et de réflexion, tisser des liens, se rencontrer et « faire ensemble », voilà comment lutter contre l’indifférence et le sentiment d’impuissance que chacun peut éprouver face aux grands défis auxquels nous sommes tous confrontés.

Une agora pour déconstruire les stéréotypes de genre

Les Dialogues en humanité proposent des activités variées: agoras, ateliers, créations artistiques. Les agoras, marque de fabrique des Dialogues, sont des discussions ouvertes à tous sur des sujets variés. Elles ont pour spécificité la pratique d’une écoute active et bienveillante. Le temps de parole est distribué équitablement entre tous les participants qui s’expriment sur un pied d’égalité qu’ils soient ministres ou précaires.

À l’honneur cette année, une agora sur la question de savoir comment dépasser les stéréotypes de genre et imaginer une complémentarité plus harmonieuse entre le masculin et le féminin. Il s’agira notamment de réfléchir à la manière de déconstruire les stéréotypes de sorte, par exemple, à mieux intégrer les femmes dans les instances dirigeantes, les métiers de la science.

Lettres à Nour, une pièce de théâtre avec le danseur Azdine Benyoucef

Lettres à Nour est une pièce de théâtre, tirée d’un roman épistolaire, qui met en scène les échanges entre un père musulman et sa fille radicalisée. Deux thèmes traversent ce spectacle émouvant et profond. En premier lieu, la radicalisation des jeunes: Lettres à Nour s’interroge sur les raisons qui amènent un jeune à partir en Irak pour s’engager dans Daesh. Le texte traite aussi de la fracture qui se creuse entre la génération des « anciens » qui vit l’Islam comme une religion de paix et une jeunesse qui revendique de nouvelles pratiques et interprétations. Pour le chorégraphe, Azdine Benyoucef, c’est peut-être le moyen qu’ont trouvé ces jeunes pour répondre à un quotidien insoutenable parce qu’injuste. Daesh profite d’une situation sociale désespérée dans certaines banlieues françaises et du sentiment de frustration qu’éprouvent les jeunes. Le spectacle sera ponctué de moments de danse, proposés par la compagnie Second souffle, que dirige Azdine Benyoucef. Grâce à l’édition 2020 des Dialogues en humanité, vous pourrez découvrir en exclusivité des extraits de ce spectacle à ne pas manquer.

En direct de l’Inde: le Covid-19 comme révélateur de la nécessité d’une agriculture résiliente

Devinder Sharma, partenaire de longue date des Dialogues en humanité tire les leçons de la pandémie du coronavirus en Inde. Cet épisode a donné à voir les limites du néolibéralisme et la nécessité d’augmenter l’investissement public dans les secteurs essentiels, tels que l’alimentation, la santé et l’éducation. Après des décennies de libéralisation des marchés, il importe de renouer avec un État protecteur et planificateur, seul à même de construire la résilience pour faire face aux crises. Pour Devinder, l’Inde doit conserver des stocks de nourriture. Si elle avait suivi les libéraux qui voulaient déréguler le secteur agricole, l’Inde n’aurait jamais pu couvrir ses besoins alimentaires durant la crise. Cette dernière a souligné l’importance du secteur agricole, trop souvent dévalorisé par rapport au secteur industriel.

Envie de rejoindre l’équipe des Dialogues?

Rendez-vous sur le site internet des Dialogues en humanité, dans l’onglet « je participe », sur le lien suivant: https://dialoguesenhumanite.org. Vous y trouverez toutes les informations pour devenir bénévole dans l’équipe de préparation du festival. Pour nous aider: devenez ambassadeur des Dialogues auprès des médias et de vos réseaux sociaux, et/ou participez à l’élaboration du programme. Vous pouvez proposer un atelier, le récit d’une expérience de vie singulière dans le cadre des témoignages de vie croisés ou encore un temps de coopération-action, c’est-à-dire des conseils qui permettent de réaliser des projets en commun. Toute aide est la bienvenue!

Comment participer au festival du 3 au 5 juillet?

Rendez-vous sur le site internet des Dialogues en humanité. Vous y trouverez le programme. Lors du festival, les liens des salles virtuelles dans lesquelles auront lieu les activités seront indiqués, tout comme les horaires.

Vous voulez faire plus? Rejoignez l’équipe de bénévoles qui animeront le festival le jour J! vous pourrez nous aider à:

  • Promouvoir les Dialogues en humanité auprès des médias et des citoyens
  • Rédiger des comptes-rendus des interventions des différents orateurs
  • Prendre des photos
  • Tourner des vidéos
  • Exercer vos talents d’interprète en traduisant les discussions en anglais, espagnol, portugais, italien
  • Devenir maître ès logistique en accompagnant les temps en ligne: répartition du temps de parole, prise en note des questions sur le chat
  • Et surtout, partagez les temps forts des Dialogues sur vos réseaux sociaux.

The Dialogues en humanité Take Up the Digital Challenge!

Each year, the Dialogues en humanité mark the beginning of the summer. No way we give them up! Owing to the peculiar times we are faced with, to take care of each other, exchange, learn, share, is all the more necessary. And since it is impossible to gather in Lyon, under the trees of the park de la Tête d’or, the 2020 edition of this free festival will happen online from 3 to 5 July.

A Festival to Grow in Humanity

The Dialogues en humanité were created after the Johannesburg Summit on sustainable development of 2002. They stem from the acknowledgement that no international event deals with human questions, whereas the crises shaking the planet are the fruit of human activity. So, another way of being in the world had to be invented.

The guiding theme of the Dialogues is the will to grow in humanity by developing citizenship of the earth. It is about creating a society of buen vivir in which all are responsible for living in harmony with nature and all put mutual aid first. To fight against indifference and the feeling of powerlessness that we experience in the face of the big challenges of our times, this festival makes room for cooperation and reflexion, and helps people to unify, bond and act together.

An Agora to Deconstruct Gender Stereotypes

The Dialogues en humanité offer many different activities: agoras, workshops, artistic performances. Agoras, the Dialogues’ trademark, are open discussions around many different topics. A kind and active listening is paramount to them. All participants can speak for an equal amount of time, regardless of whether they are elected officials or disadvantaged people. In the spotlight this year, an agora around gender stereotypes, how to overcome them, and make the masculine and the feminine dialog in a more harmonious way. We will be pondering how to deconstruct such stereotypes so as to better integrate women in governance bodies, science

Lettres à Nour, a Play with Street Dancer Azdine Benyoucef

Lettres à Nour is a play based on an epistolary novel. It stages the letters between a Muslim father and his radicalised daughter. Two main themes run through this deep and moving show. Firstly, young people’s radicalisation: Lettres à Nour reflects on the motives that drive a young person to go to Iraq to join ISIS. It also deals with the deepening gap between an older generation, who experiences Islam as a religion of peace, and a youth claiming new religious practices and interpretations. According to Azdine Benyoucef, street dancer and choreographer, it might be a reaction of this youth against unbearably unfair living conditions. ISIS takes advantage of a desperate social situation in some French suburbs, as well as of young people’s feeling of frustration. There will be moments of dance through the show. Dancers are from the Cie Second Souffle, led by Azdine Benyoucef. Come watch exclusive sneak peaks from the show during the 2020 edition of the Dialogues en humanité!

Live from India: Covid-19 Underlines the Need for a Resilient Agriculture

Devinder Sharma, a long-time partner of the Dialogues en humanité draws the most important lessons from the Covid-19 in India. This emergency brought to the fore all the limits of neo-liberalism and the need to increase public investments in critical sectors, such as food, health, and education. After decades of markets liberalisation, it is important to return to a proactive and planning state which alone can build resilience against crises. According to Devinder Sharma, India must keep food reserves. Had India acted on liberals’ advice and deregulated the agricultural sector, it would never have been able to cover its food needs during the Covid-19 crisis. The pandemic thereby underlines the importance of the agricultural sector, too often downplayed when compared to the industrial sector.

Feel Like Joining the Dialogues Preparation Team?

Check the Dialogues en humanité website, in the tab «je participe» at the following link: https://dialoguesenhumanite.org. There, you will find there all the information to join the team of volunteers preparing the festival. Do you want help us? Promote the Dialogues in your social networks and to the media and/or take part in the preparation of the event. Otherwise, you can submit a workshop, the story of a unique life experience within the framework of the cross testimonials of life, or a cooperation-action session – i.e., advice for carrying out team projects. Any help is welcome!

How to Join the Festival from 3 to 5 July

Check the Dialogues en humanité website. You will find the program there. During the festival, all the links to the virtual rooms for the activities will be posted, along with the schedule.

Feel like doing more? Join the team of volunteers who will moderate the festival on D-Day!

  • Promote the Dialogues en humanité to the media and your friends
  • Write debriefings of speakers’ interventions
  • Take pictures
  • Shoot videos
  • Show your talents as an interpreter by translating discussions in English, Spanish, Portuguese, Italian
  • Become a master of logistics by moderating online activities: allocation of speaking time, taking note of questions on the chat
  • Most importantly, share the highlights of the Dialogues on your social networks.