2022 Faire humanité sur notre planète océan

Faire humanité sur notre planète océan (lien vers le PDF)

Festival citoyen et solidaire

Lien vers le PDF du programme

Les 1,2,3 juillet entre Rhône et Saône Festival, ça dialogue au cœur de Lyon, dans le parc de la Tête d’Or, oasis de verdure. Cette rencontre, gratuite et sans inscription préalable, rassemble des participants d’horizons et de cultures diverses qui souhaitent partager, écouter et interagir sur ce qui compte vraiment. Le lien se crée naturellement grâce à la contribution personnelle de chacun, dans la bienveillance et le respect mutuel. Toutes et tous, adultes comme enfants pourront découvrir explorer et déguster! Si tu es intéressé, viens donc avec tes proches participer à des animations, des forums en cercle, des spectacles de danse et de théâtre, des concerts mais aussi t'émerveiller aux expositions et librairies et soutenir la solidarité locale et internationale ainsi que l’écologie.

Initiative solidaire et positive à Lyon (Ça bouge à Lyon !)

·     Bénur – « La mobilité est un droit autant que la morale l’exige »

Ce tricycle lyonnais est le premier handbike à assistance électrique, inventé par Joseph Migniozzi. Destiné à tous et offrant une solution adaptée aux personnes à mobilité réduite, il permet une utilisation autonome et simple de déplacement. Ce projet a pour but d’être démocratisé afin de voir le jour dans les villes comme à Lyon par exemple.

·     ToutVaBien - Le média local et participatif en région lyonnaise

TVB est une association souhaitant diffuser des solutions et des connaissances sur le vivre-ensemble, l’environnement et la société. Reconnue pour ces nombreuses interventions positives dans le paysage lyonnais, TVB est à l’origine d’une revue relatant des initiatives durables. Ils sensibilisent également les jeunes à des actions socio-culturelles et d’éducation aux médias. En pratique, il est possible de les retrouver pour des ateliers DYI*, permaculture et autres formations.

*Do it yourself = le faire soi-même

·     Psss ! Ça arrive bientôt : Vieux-Lyon en humanité

Du 22 juin au 03 juillet aura lieu la 5ème édition de ce festival d’initiatives culturelles, associatives et citoyennes. De Saint-Georges, à Saint-Paul en passant par Saint-Jean revisiter le passé historique de ce lieu, au travers d’un moment joyeux et de vivre-ensemble. Rythmé par des visites guidées, de l’art de rue, des ciné-concerts et encore pleins d’autres surprises, ils ne manqueront pas de vous surprendre !

·     La Gonette – Monnaie locale citoyenne lyonnaise

Voici une alternative monétaire solidaire, écologique et démocratique pour soutenir les activités utiles locales. Concrètement, 1500 citoyens l’utilisent déjà et plus de 380 commerces et associations y adhèrent. Il s’agit d’une solution plus éthique pour contribuer à une société en transition.

·     Marche pour l’eau – Dimanche 3 juillet 10h

Au départ de la place des Terreaux, une marche pour l’eau est organisée grâce au collectif JaiJagat. Cette marche, symbolisant la paix et la justice, incarne le thème de cette année des Dialogues en humanité de Lyon Faire humanité sur notre planète océan.

A la découverte de nos invitées…

Raymonde Bonnefille, palynologue – « Sur les pas de Lucy » (photo du livre)

Que nous disent les traces de notre passé ? Qu’interpellent les scientifiques sur notre rapport au monde depuis des centaines de milliards d’années ? Raymonde Bonnefille, normalienne, biologiste, géologue de formation et palynologue (spécialiste de l’étude des pollens), est une des rares femmes à avoir participé aux expéditions archéologiques et paléontologiques en Éthiopie dans les années 1970, comme nous le dit Odile Jacob.

Pionnière dans l’utilisation du pollen comme outil scientifique, elle participera à la découverte de notre ancêtre préhistorique, Lucy. Son livre « Sur les pas de Lucy », paru en 2018, nous conte les étonnantes expéditions franco-américaines en Afrique. Les travaux menés nous apportent d’incomparables éléments sur l’origine de l’homme, l’histoire des forêts ainsi que sur le paléoclimat en Afrique. Raymonde Bonnefille est le témoin de ce travail gigantesque et rude. L’eau est une nouvelle fois centrale car elle a permis la conservation d’éléments précieux pour les découvertes scientifiques. L’eau fait partie de notre corps et se raréfie autour de nous. Cette soudaine découverte scientifique et ce témoignage laissé par Raymonde Bonnefille nous invite à questionner l’eau sur la durée et son abondante source d’informations.

Avec des agriculteurs de l'Himalaya, des scientifiques et des jeunes femmes engagées, Raymonde Bonnefille nous témoignera de son vécu et des coopérations-actions pour prendre soin de chaque humain comme du vivant et de l'eau en particulier, depuis des millénaires, aujourd’hui comme pour demain ?

Anne Grosperrin – Projet Eau futurE avec la métropole de Lyon

Anne Grosperrin est vice-présidente à la métropole de Lyon, en charge de l’eau. L’eau, cette ressource rare mais aussi centrale pour l’identité même de notre  sera dès 2023 considérée comme régie publique. Grâce à cette mesure, l’ensemble du cycle de l’eau comme le captage, le filtrage, la distribution, le traitement et les tarifs de l’eau seront gérés par la métropole. Sur le long terme, la ville espère obtenir une meilleure gestion de celle-ci en la protégeant mais aussi en permettant au plus grand nombre d’y avoir accès.

Le projet Eau FuturE invite à imaginer ensemble d’autres façons d’utiliser et de partager l’eau, à travers des ateliers de projection dans le futur.

Pour co-agir/réfléchir ensemble à ces thèmes, plusieurs cercles d’échanges auront lieu le 1,2,3 juillet permettant à chacun d’amener sa pierre à l’édifice. Comment préserver les sols, le climat et les ressources en eau ? Comment se construit une   nouvelle relation réciproque, attentionnée entre campagne et Ville, dans une continuité de territoires solidaires et nourriciers? Et si nous allions à la recherche d’un désaccord fécond entre les usagers concernés, les industriels, agriculteurs et ménages ? Anne Grosperrin interviendra dans ces échanges fructueux et citoyens pour nous partager son expérience au sein d’une métropole comme celle de Lyon.

Cie Tribouille de Nantes – « Dans ta gueule, un art de vivre à la terrienne »

La compagnie de la Tribouille nous vient de Nantes et inaugure leur nouveau spectacle intitulé « Dans ta gueule, un art de vivre à la terrienne ». Un titre évocateur et osé qui dessine déjà la trame originale de cette pièce. Soucieux d’être témoin par l’art des enjeux de notre société, La Cie de la Tribouille a choisi d’aborder la violence comme fil rouge de leur nouvelle pièce. Cette œuvre se veut accessible à un jeune public. Le synopsis est le suivant :

« Une employée est chargée d’enregistrer un message de bienvenue qui sera envoyé dans l’espace. Elle décrit avec enthousiasme la beauté de notre planète mais en fouillant dans le disque dur de l’humanité elle tombe sur un dossier délicat : la violence. Elle se sent alors obligée de mettre en garde les extraterrestres. Telle une lanceuse d’alerte, notre héroïne tente de révéler ce que beaucoup essayent de cacher et mène l’enquête. »

L’inspiration principale pour la troupe relève d’une gravure envoyée dans l’espace en 1972 par la NASA. Ils y interprètent une source de violence internalisée de notre société, la dévalorisation de la femme face à l’homme. Comme lors de la création de leur pièce les « Dix Contes de la richesse », la Cie de la Tribouille ne cesse de s’inspirer du climat social actuel. Pour leur nouvelle pièce, c’est donc les protestations des dernières années qui ressurgissent et notamment la violence inouïe qu’elles ont fait émerger au sein de notre société. Le but de cette pièce ? Provoquer le questionnement chez les spectateurs et ainsi recréer des espaces de dialogues et d’échanges. Sans prétention moralisatrice, il s’agit plutôt d’inspirer chacun à devenir acteur de leur vie et ainsi prendre part à une humanité en éveil, dans la bienveillance et la bonne humeur. Le spectacle se passera en plein air !

Si la curiosité t’en dit, rejoins-nous pour ce moment de partage aux côtés de Solène Gendre, Pierre Roba, Rodrigo Becerra. Un grand merci pour leurs participations multiples aux Dialogues en humanité de Lyon.

Invitation pour tous, de construire le monde présent et de demain

Photo Agora

Ces temps de parole et d’échange permettent aux citoyens de tous horizons de se côtoyer dans un cadre simple et accueillant. Nous te proposons de participer à ces échanges sur des thèmes variés. Comment l’autonomisation des femmes peut favoriser une société plus humaine et plus résiliente? Enjeux spirituels entre guerre et paix: la ligne de crête? Sortir de l’eau : la grande affaire de l’humanité? Ces exemples en illustrent quelques-uns. Divers invités viendront nourrir ces échanges. Nous invitons chacun à la bienveillance et au respect, pour permettre l’expression de ceux qui le souhaitent.

 

 

Gratuit, libre et ouvert à tous, 1, 2, 3 juillet, Festival citoyen sous les arbres du Parc de la Tête d'or (entrée Porte des enfants du Rhône ou porte de la Roseraie)

invitation à l’écoute bienveillante pour prendre soin de chacun
● Quelles seront nos nourritures?
● L'eau, bien commun essentiel pour la vie
● Apprendre des autres, apprendre l'entraide
● La place des femmes dans l'humanité à venir
● Quelles nouvelles règles du jeu démocratique ?
● Le point de vue et l'intuition des jeunes générations
● Quels nouveaux imaginaires ? Quelles nouvelles cultures ?

Parmi les agoras (photo d'une agora)

(C) Vers une réciprocité entre campagne et ville
Comment se construit une nouvelle relation solidaire,
attentionnée,réciproque entre villes et territoires nourriciers
pour prendre soin de chaque humain ? Comment préserver
les sols, le climat et les ressources en eau ? Comment
aller vers des villes perméables et végétalisées, autonomes
et vivantes ?
Avec Devinder Sharma Penjab Himalaya, Anne Grosperrin,
Dominique Gauzin-Müller Terra, Anne Pressurot Agence
de l'eau, Dominique Picard CARMA, Siddhartha Inde du
Sud, Irène Dehoumon Bénin, Frédéric Ségur paysage et
foresterie urbaine, Nehza Er Rafiqi Lyonnaise qui vend
des produits artisanaux berbères sur les marchés des
villages français

Dans ta gueule, un art de vivre à la Terrienne

(Roseraie C)
Théâtre engagé, par la Cie de La Tribouille de Nantes
Une employée est chargée d'enregistrer un message de
bienvenue qui sera envoyé dans l'espace. Elle décrit avec
enthousiasme la beauté de notre planète mais en fouillant
dans le disque dur de l'humanité elle tombe sur un dossier
délicat : la violence. Elle se sent alors obligée de mettre en
garde les extraterrestres.
Telle une lanceuse d’alerte, notre héroïne tente de révéler
ce que beaucoup essayent de cacher et mène l'enquête.
Avec Solène Gendre, Pierre Roba, Rodrigo Becerr

Raymonde Bonnefille palynologue

Raymonde Bonnefille, une des rares femmes à avoir participé aux expéditions archéologiques et paléontologiques en Éthiopie dans les années 1970. Ses recherches ont été capitales pour la connaissance du milieu dans lequel vivaient les hommes préhistoriques.
Son témoignage unique nous fait vivre de l’intérieur cette aventure scientifique qui aboutit à la découverte de la plus célèbre australopithèque, Lucy.
Vie quotidienne sur un chantier de prospection, travail de terrain avec les équipes scientifiques française et américaine… cette plongée passionnante nous emmène au cœur des grandes expéditions internationales dans les paysages du Rift est-africain, qui contribuèrent de façon si remarquable à la connaissance des origines de l’Homme.
La grande époque des explorations paléontologiques en Afrique de l’Est racontée par une chercheuse, témoin privilégié de cette incomparable aventure scientifique.
Raymonde Bonnefille est normalienne, biologiste, géologue de formation et palynologue (spécialiste de l’étude des pollens). Elle a été directrice de recherche du CNRS et a travaillé au laboratoire de Géologie du quaternaire à Marseille Luminy, puis au Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement à Aix-en-Provence (université d’Aix-Marseille), effectuant de nombreux séjours scientifiques aux États-Unis. Elle est la spécialiste internationale, pionnière de l’utilisation des pollens pour la reconstitution de l’histoire des forêts et des paléoclimats en Afrique.

à la découvertes des initiatives autour du monde

Possibilité de se connecter par zoom en allant sur le site pour certaines agoras

Traduction en anglais English below