2019 Programme Lyon 5, 6 et 7 juillet

Un festival citoyen pour se faire du bien

dialogues-humanite-2019Racontons-nous Demain…

Les Dialogues en humanité s’articulent autour d’un programme varié. Il offre matière à faire des découvertes, se comprendre et apprendre à mieux vivre ensemble. Il regorge d’incitations à réfléchir et dialoguer sur de nombreuses questions d’actualité et sur des thèmes qui interrogent qui nous sommes et comment les individus et communautés structurent les rapports entre eux et avec la nature. Il permet de découvrir de multiples initiatives prises dans divers pays sur tous les continents pour bâtir un monde plus équitable. Il donne à voir et prendre part à diverses performances artistiques, ainsi qu’à s’immerger dans quelque 150 ateliers gratuits.

Les Dialogues 2019 sont construits autour de trois grands axes qui constituent autant de «parcours» que l’on peut suivre et croiser à sa guise, ce qui permet de découvrir les diverses facettes d’une thématique.

  • Tous responsables des droits de chacun !
  • Demain, tous nomades, demain, tous migrants ?
  • Inventer demain en interrogeant les Récits qui façonnent nos vies.

Chaque parcours se décline en plusieurs thèmes de réflexion et s’enrichit de multiples manifestations (liste non exhaustive, voir jour par jour) :

Parcours 1 : Tous responsables des droits de chacun !

  • Comment passer de la reconnaissance de droits universels à leur mise en application effective?
    La Déclaration universelle des droits de l’homme est la seule charte commune à toute l’humanité. Elle a maintenant 70 ans. Nos lois, nos choix, nos modes de vie et d’échange, nos comportements sont-ils cohérents avec le contenu de ses 30 articles? En ferons-nous la colonne vertébrale du 21ème Siècle? Comment passer d’une déclaration d’intention et d’engagement à une déclaration dont les articles sont opposables en droit? En parallèle la Déclaration des Droits de l’enfant fête ses 30 ans. Quel chemin parcouru, quel chemin à parcourir? Le droit comme levier d’action écologique? Irène Koukoui des Dialogues du Bénin; Me Alain Cornec avocat en droit de la famille; Claude Ducos Présidente Unicef; Catherine Dolto Médecin haptothérapeute; Arnaud Apoteker Justice Pesticide; Lucile Milon juriste L’Affaire du siècle 
    Conclusion de l’agora proposée : La poésie au secours des droits? Unis-Vers-Elle. Agora vendredi 5 juillet de 16-18h
     
  • Les Objectifs de développement durable Feuille de route, dix-sept objectifs ambitieux et transformateurs que 193 pays se sont engagés à atteindre d’ici 2030 pour libérer l’humanité de la tyrannie de la pauvreté et du besoin, prendre soin de la planète et la préserver, ainsi que renforcer la paix partout dans le monde et ne laisser personne de côté dans cette quête collective. Maison des Solidarités internationales et locales, avec les co-chercheurs de la recherche participative internationale menée par ATD Quart Monde sur les dimensions cachées de la pauvreté, précédé d’un atelier sur la co production d’indicateurs de richesse à l’initiative du CCFD-Terre solidaire. Agora Vendredi 5 juillet 16-18h, suivi d’un temps de coopération action de 18h-19h
     
  • Nourrir sainement 10 milliards d’humains tout en préservant la planète : une utopie? A partir de l’expérience croisée à l’oeuvre au Sud de Fatou Ndoye ENDA-GRAF Sahel, Siddhartha Pipaltree en Inde, Fernando Rosero CAFOLIS en Equateur pour la résilience climatique pour la Sécurité alimentaire et nutritionnelle, résilience climatique et autonomisation des femmes, Evaezi Otuorimuo, Ibrahim Ousman Farah économiste agronome et ancien Maire de Dire Dawa, Devinder Sharma président de Dialogue Highway et Anand Kumar directeur de l’institut de la météorologie de l’Inde pour prendre conscience de ce qui se vit en Himalaya; Alain Yvergniaux, économiste, administrateur d’AVSF, association de solidarité internationale soutenant les communautés rurales et les organisations paysannes dans 18 pays de coopération
    Bientôt les 2/3 des Européens seront confrontés à des phénomènes climatiques extrêmes, c’est déjà le cas pour l’Afrique et l’Inde. Quelle analyse et quelles solutions à l’oeuvre?
    Dans ce contexte, de quelle Europe le monde a-t-il besoin? avec Nicolas Bériot Agora vendredi 6 juillet 16-18h 
     
  •  Vers des villes jardinées et citoyennes, on s’y met tous et un droit pour tous? créer des îlots de fraicheur sur les toits et les façades des immeubles? Tatiana Bouvin en charge du développement durable aux espaces verts de la ville de Lyon; Luc Schuiten architecte utopiste Belge (La Cité Végétale); Débora Nunes, architecte urbaniste et pédagogue à Salvador de Bahia; Stéphane Lévèque, co fondateur de l’association GROOF - Green on the roof 
    s’inspirer de territoires en résilience et en résistance tels la biovallée avec Claude Veyret 
    Imaginer ensemble la ville de demain - Et l’eau dans tout ça? en lien avec NOVATECH, le réseau du GRAIE et la Conférence de Luc Schuiten du mercredi 3 juillet 18h30-20h au Cirque Imagine, à Vaulx-en-Velin. Agora Vendredi 5 juillet 16-18h
     
  • Comment faire vivre une entreprise pour qu’elle soit écologique et sociale? Comment passer à l’économie circulaire et à l’économie symbiotique? Vincent Chevalier de Recyclivre et Boîte à lire, Lorella Pignet Fall iaelyon et ALPADEF; Rahul Mahajan paysagiste à Chandigarh; Ravinder Singh chef d’entreprises en Inde; Thierry Roche architecte; Ali Serhrouchni directeur de HEM Rabat; Thierry Vitoz Université de Lyon; Rose-Marie Di Donato RESACOOP; Pierre Vial ARVEL; les entreprises labellisées Lyon Ville Equitable et Durable; des enseignants-chercheurs. Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Vendredi 5 Juillet 18h-19h
     
  • Inclusion numérique, design social et initiatives en coopération pour construire demain Dominique Picard pour le labo de l’Economie Sociale et Solidaire; Agnès Duvernois animatrice numérique à la médiathèque de la Duchère; Alexandre Pennaneac’h design manager ERASME; Angie Gaudion de Framasoft; Charlotte Rizzo cheffe de projet numérique éducatif; La MINE; laclasse.com; Fréquence école vendredi 5 Juillet 18h-19h
     
  • Appel aux consciences pour la paix et fraternité invitation à agir, Terres d’ancrage, Singa Blabla, Groupe Fraternité, Osons les Jours Heureux et l’Archipel citoyen, ATD Quart Monde, Pacte civique, Démocratie et Spiritualité, Jai Jagat 2020. Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Vendredi 5 Juillet 18h-19h
     
  • Vers une économie de la fraternité qui donne corps aux droits humains
    Jean Fabre pour le Groupe interagences des Nations Unies pour l’économie sociale et solidaire, les associations locales et européennes telles le RIPESS, le Labo de l’ESS; des élus et des entreprises engagés pour une économie au service du bien commun; Marcos Arruda et Fernando Rosero pour l’Amérique Latine, Fatou Ndoye pour ENDA GRAF Sahel, Siddhartha pour les réseaux coopératifs en Inde, Jacques Lecomte auteur Les entreprises humanistes, Comment elles vont changer le monde. Agora Samedi 6 juillet 16-18h
     
  • Les femmes ont du talent! Equal Light (sous une même lumière) : vers l’égalité femme-homme, une campagne internationale lancée par le Réseau de la Renaissance Africaine et de la Diaspora pour contribuer à atteindre l’Objectif de développement durable n°5: «Parvenir [au plus tard en 2030] à l’égalité des sexes et autonomiser les femmes et les filles» partout dans le monde. Pour mobiliser le monde de la culture, des arts, des sciences et du sport en lien avec les équipes qui prennent part à la Coupe du monde féminine de football dont la finale se tient à Lyon. Pour Ryadh Sallem champion mondial de basket et de rugby fauteuil, la seule compétition acceptable est celle du foot, donc du jeu, les autres formes de compétition sont à remplacer par de la coopération. De quel sport l’égalité femme homme a-t-elle besoin aujourd’hui pour demain? avec le labo L-VISLaboratoire sur la Vulnérabilité par le Sport. Agora Samedi 6 juillet 16-18h
     
  • Justice climatique et équité sociale: comment agir en Commun(s) ?
    A l’écoute des propositions de l’université populaire des jeunes d’ATD Quart Monde, des réseaux citoyens et des invités d’Europe, d’Asie, Afrique, Amérique du Sud et du Nord.
    Les formes d’actions se multiplient: grèves, boycotts, marches des jeunes pour le climat peuvent-elles changer la donne ?
    Le pire est probable mais le meilleur est possible selon Edgar Morin et Patrick Viveret de l’Appel aux consciences, Marcos Arruda, Agora des Habitants de la Terre; Hervé Chaygnaud-Dupuy, Imaginarium; Corinne Ducrey de Chemin Faisant pour le lancement de Jeux olympiques pour la transition écologique et solidaire; l’architecte utopiste belge Luc Schuiten; Anne-Marie Codur TUFTS University Boston; Devinder Sharma Dialogue Highway Inde
    Quand les citoyen.ne.s gouvernent/prennent soin de leur commune en Commun(s) A l’échelon local d’un village ou d’un quartier urbain, comment des citoyens choisissent de s’organiser en assemblées pour prendre des décisions en commun? Vladimir Urgate Valencia, Elisabeth Dau Utopia et CommonsPolis, le collectif des Forum citoyens, Marc Sokol pour la Voix du Tao (gouverner et prendre soin est représenté par le même idéogramme chinois);
    Agora Samedi 6 juillet 16-18h
     
  • Vers un habitat participatif solidaire, écologique et convivial
    Des habitats qui seraient inter-générationnels, où les valeurs de partage, de solidarité et d’écologie seraient centrales et qui seraient accessibles à toutes les bourses, ça existe? Cet espace d’échange permettra de partager ses expériences, mieux comprendre les points forts et les points faibles, les erreurs à ne pas commettre et puis rêver son habitat idéal. Avec Audrey Gicquel (Habitat & Partage, Les Choux Lents), Gilles Lambert (COLOGI) et Anne Digout (Notre Beau Projet). Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Samedi 6 Juillet 18h-19h
     
  • L’Himalaya concerne directement 20% de la population mondiale
    Face aux conséquences du changement climatique, quelles sont les solutions du point de vue des agriculteurs, scientifiques, activistes, politiques ? Comment préserver les savoirs si l’exode rural se généralise dans les régions aussi essentielles? Quels droits à l’eau et à la biodiversité? La nature a-t-elle des droits ? Anand Sharma directeur de la Météorologie en Inde, Devinder Sharma économiste et food analyst; Astinder Kaur National Award winners of Best teacher and social activities and Convenior of Dialogue Highway Chandigarh India; Michel Granger artiste; Arnaud Apoteker Justice Pesticide; qu’est-ce que cela interpelle sur les autres continents? Agora Dimanche 7 juillet 16-18h

Parcours 2 : Demain tous nomades, demain tous migrants ?

  • U-MAN! plateforme Radio de l’humanitaire (réunir le vécu et la parole des humanitaires en francophonie pour développer de la médiation culturelle), produit par Bubble Art et Pierre-Alain Gourion: Gilles Collard de Bioforce, Rose-Marie Di Donato de RESACOOP, Jean-Pierre Delomier Handicap International HI Inclusion, Patrick Verbruggen deTriangle Génération humanitaire, Malek Boukerchi pour AFRIKETERNITY ultramarathonien, Jean-François Ploquin de Forum Réfugiés-COSI, Jean-François Durieux exHCR. Tous les jours à partir de 10h 
     
  • Les mutations du travail au 21ème siècle : demain tous nomades ?
    Un nombre croissant d’entreprises et d’institutions réorganisent le travail et les espaces professionnels. Pourquoi? Comment? Quelles alterntatives?
    On habite quelque part on travaille ailleurs ? (urbanisme, aménagement des territoires, transports) expériences différentes réussies ou ratées? Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Samedi 6 Juillet 18h-19h
     
  • Marche internationale, Jai Jagat2020 (emplacement du mouvement pour une alternative à la violence)
    Contribution à la préparation de la marche qui partira de Delhi, en septembre 2019 pour atteindre Genève en septembre 2020. Initiée par Rajagopal et le mouvement indien Ekta Parishad pour le droit des paysans pauvres à disposer de terres à cultiver, elle unira sur et vers son parcours ceux et celles de tous pays qui décideront de marcher pour que priorité soit donnée partout aux mesures visant à répondre aux besoins vitaux de tou(te)s plutôt que faciliter le déchaînement de la cupidité et son cortège de dégâts humains et environnementaux. Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Samedi 6 Juillet 18h-19h
     
  • Retour sur l’Opéra Didon et Enée, Comment sortir de la la dualité entre conspiration, compétition et comparaison pour se mettre en mouvement dans une posture positive? témoignages de choristes dans le cadre du programme «Une Diva dans les quartiers» Malika Bellaribi-Le Moal, les artistes lyriques de la troupe «Voix en développement», les musiciens et metteurs en scène, des élus, les spectateurs du Vieux Lyon, les membres d’ATD Quart Monde. Agora Dimanche 7 Juillet 16h-18h
     
  • Vers un habitat participatif solidaire, écologique et convivial 
    Des habitats qui seraient inter-générationnels, où les valeurs de partage, de solidarité et d’écologie seraient centrales et qui seraient accessibles à toutes les bourses, ça existe? Cet espace d’échange permettra de partager ses expériences, mieux comprendre les points forts et les points faibles, les erreurs à ne pas commettre et puis rêver son habitat idéal… avec Audrey Gicquel (Habitat et Partage, Les Choux Lents), Gilles Lambert (COLOGI) Anne Digout (Notre Beau Projet) Témoignages croisées/Temps de coopération action Samedi 6 Juillet 18-19h 
     
  • Vieux Lyon en humanité. Tous nomades dimanche 18h témoignages croisés
     
  • Les femmes et la mobilité avec l’équipe d’Eklore et femmes citoyennes debout Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Dimanche 7 Juillet 18h-19h
     
  • Comment re-inventer un monde ou les hommes vivent un Masculin juste et équilibré? par le réseau Réseau Hommes Rhône-Alpes. Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Dimanche 7 Juillet 18h-19h

Parcours 3 : Inventer demain en interrogeant les Récits qui façonnent nos vies.

L’Histoire de nos vies est faite de multiples racines. N’en connaître que quelques-unes ou se bercer de récits faux ou inexacts ne permet pas d’écrire sur de bonnes bases ce que peut être le chemin du bien vivre. Pour construire demain, il apparaît urgent et salutaire de décrypter le présent et se libérer des fausses croyances, d’opérer un «tri sélectif» :
que voulons-nous garder des traditions, de la modernité ?
Sur quoi baser les nouveaux récits ?
Comment en prendre le chemin ?

  • De poussières d’étoiles à citoyens du monde
    Les Dialogues et la semaine européenne de l’astronomie et des sciences spatiales qui se tiendra à Lyon du 24 au 28 juin 2019, sous le titre: Faire face à l’obscurantisme?
    Un autre regard sur la terre: Nous n’avons qu’une seule Terre, Prenons-en soin! 
    en résonance avec Notre pays, c’est la Terre. La Terre vue de l’espace, beauté et fragilité au Planétarium de Vaulx en Velin exposition temporaire jusqu’au 11 août 2019.
    Avec les astrophysiciennes dont Jenny Sorce et Isabelle Vauglin. La Terre vue du cœur de Hubert Reeves. Ali Serhrouchni HEM Rabat. Agora Vendredi 5 juillet 16h-18h au parc suivi d’une table ronde à l’Hotel de ville à 19h Reconnaitre le talent des femmes en sport, en sciences et partout!
    Inventer et co construire un pays imaginaire tels Terra ou La Nanoubie? avec les réseaux citoyens, les Jours Heureux, l’Archipel citoyen
     
  • Pop’science Construire une Recherche avec les citoyens pour inventer demainpar Pop› science et Boutique des sciences - Université de Lyon Cécile Rondeau. Temps de coopération action vendredi 5 juillet 18h-19h
     
  • Tous acteurs et tous concernés par la santé mentale 1 personne sur 5 est touchée par la maladie mentale. Citoyens, usagers, professionnels, nous sommes tous acteurs de la santé mentale. Temps d’échange autour des questions et des réflexions de santé mentale afin de favorisr le mieux vivre ensemble. témoignages de vie croisés Vendredi 5 Juillet de 16h-18h
     
  • Fausse croyance ? Nouvelles valeurs ? On garde quoi ? On jette quoi ? On invente quoi ?
    ◦    Que voulons nous garder des traditions, de la modernité pour les prochains récits ?
    ◦    Quel récit voulons nous construire pour demain
    ◦    Comment en prendre le chemin ?
    ◦    des fausses croyances qui nous divisent.
    Exemple : la découverte de Lucy, l’australopithèque, et les avancées scientifiques en biologie ont rendu caduques les affirmations selon lesquelles il existerait des races humaines. Maurice Taïeb co-découvreur de Lucy. Agora Samedi 6 Juillet  16h-18h
     
  • Des marches partout à travers le monde… pourquoi faire ?
    ◦    Qu’est ce que ça met en marche ?
    ◦    De l’émancipation des banlieues aux grèves pour le climat : quel lien ?
    ◦    Entre les meufs et les keuf : ça marche ?
    Sur les traces des marches pour l’égalité et contre la violence (Marche de 1983 en France, Marche du Sel de Gandhi en 1930 pour l’indépendance, Marches de Selma à Montgomery en 1965 pour les droits civiques), vers la marche Jai Jagat2020 entre Delhi et Genève Afrikaternity (Fraternité - Afrique du Cap au Cap). Avec la coordination Europe de Jaijagat2020, les danseurs urbains, le chorégraphe Azdine Benyoucef, Afrikaternity de l’ultramarathonien Malek Boukerchi; Chemin faisant fête ses 5 années de balades philosophiques de Chamonix à l’Atlas, et en préparation en Inde et au Québec. Agora Samedi 6 Juillet 16h-18h
     
  • Break dance et dépassement de soi, vers un statut professionel respectueux des jeunes générations. Pourquoi? A quelles condtions? orientée vers une économie ethique et bienveillante? Azdine Benyoucef, Thierry Gatineau, Farid Boukerchi, Meriem Bourras. Témoignages de vies croisées/Temps de coopération action Samedi 6 Juillet 18-19h
     
  • S’entraider par le récit pour agir dans un monde en transition En s’interrogeant sur nos histoires de naissance. Comment comprendre certains traits de notre personnalité à la lumière de ce que nous savons de notre arrivée au monde? Comment les récits de vie son constructeurs ou destructeurs? Comme le fait de changer d’angle (donc de récit) permet de supporter une histoire douloureuse. C’est tout le travail de la thérapie, dans la mesure où le récit s’inscrit dans la chair. Comment développer cette question du récit comme un évenénement charnel, affectif et émotionnel? Chaque récit témoigne d’une choix d’angle pour dire. Les récits, même faux peuvent sauver ou détruire parce qu’il donne un sens que le sujet peut accepter ou refuser. Et, par ailleurs une seule vérité factuelle peut donner naissance à plusieurs récits tous « vrais » selon Catherine Dolto. avec la participation de Cécile De Ryckel de Belgique, Maryvonne de Backer, Emilie Russo voyages alternatifs, Lun Zhang professeur des universités,sociologue Chine contemporaine. Agora Dimanche 16h-18h
     
  • Comment s’inviter à la beauté pour goûter au monde?
    Doudou Diene l’éthique de la beauté; Benjamin Loyauté par l’ordinaire créer de l’extraordinaire; Laure Mayoud Les prescriptions culturelles ou soigner par l’empathie; Fazette Bordage Friches culturelles en Europe et la puissance du rêve; Ivan Antonio forme à l’art et à la nature des adolescents et des policiers dans les favelas. Agora Dimanche 7 Juillet 16h-19h
     
  • Nous voulons des coquelicots ! Pour une nature préservée et un sursaut pour la biodiversité, Appel à l’interdiction de tous les pesticides de synthèse. Chloé Vidal, Arnaud Apoteker, Justice pesticide, Alternatiba. Temps de coopération action Dimanche 7 Juillet 18h-19h
     
  • Filles-garçons, tous égaux?  (Forum à partir de 8 ans)
    Enfants, jeunes et adultes font entendre leur voix et échangent tous ensemble à l’invitation du bibliobus (BML) et des Francaus du Rhône. Autour de lectures choisies, échange sur les filles et les garçons : tous pareil ? tous différents ? tous égaux? Rendez-vous à 16h sur l’espace Bibliothèque. L’ocassion pour les plus jeunes de contribuer aux Dialogues en humanité et, pour tous, de profiter d’un moment sensible et surprenant à vivre en famille et entre générations. A découvrir aussi de 13h à 19h sur l’espace Bibliothèque réunissant petits et grands : des lectures, ds coloriages, des ateliers d’éducation aux médias et une participation à l’Expo idéale d’Hervé Tullet. 16h-17h30

Manifestations artistiques

  • Première de l’Opéra Didon et Enée de Henry Purcell, le 5 juillet sous les arbres du parc de la Tête d’or à la grande Roseraie et le 6 juillet dans le Vieux Lyon sur le parvis de la Cathédrale Saint Jean, avec Malika Bellaribi-Le Moal et la troupe lyrique Voix en développement, les choristes, dans le cadre du programme Une diva dans les quartiers; avec un retour à partir de témoignages lors d’une agora dimanche 7 juillet 16/18h
  • Présentation du film-documentaire de Jean-Gabriel Perriot Y’a de la joie dans ce combat
    qui dresse le portrait d’un groupe de femmes pour qui la musique est un moyen de résister et de sortir de l’isolement. représente la 3ème scène de l’Opéra de Paris.
  • Danse urbaine Héritage sur les traces de Martin Luther King et de la Marche non violente de 1983 issue des Minguettes, avec le chorégraphe Azdine Benyoucef et les 30 jeunes danseurs de Schiltigheim, Vénissieux, Givors, Saint Etienne, Lyon, et la Cie Second Souffle. Samedi 6 juillet scène
  • Danser sans frontière et bal atelier Sentir la fibre Un spectacle de danse  Flowers crack concrete  (les fleurs craquent le béton) créé par Yuval Pick, chorégraphe directeur du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape, joué à la Biennale de la danse 2018 et repris pour l’occasion avec 24 nouveaux danseurs amateurs de la Métropole de Lyon. 
    - Suivi d’un bal participatif, animé par le danseur Jérôme Oussou, autour du spectacle. 
  • Azaria, passager de l’exil est un spectacle créé avec les enfants apprentis comédiens de Vagabondages autour de la question de l’identité, abordée sous l’angle de l’exil et de l’immigration, à l’origine d’identités fracturées. Entièrement écrit à partir d’éléments nés du plateau et de textes existants – poésie, théâtre, récit – Azaria, passager de l’exil, place l’enfant au cœur du processus de création artistique.Samedi 6 juillet scène
  • Bienvenue! Paroles de migrants, spectacle de Pierre Roba à partir des paroles recueillies à Nantes auprès de personnes réfugiés La rencontre entre un comédien de l’équipe artistique de la compagnie et des migrants habitants dans deux squats de la ville de Nantes
  • Présentation du film Collecte de gestes en exil  La Cie Anou Skan a réalisée une série d’ateliers dans des C.A.D.A (centres d’accueil de demandeurs d’asile), donnant lieu à un film:Collecte de Gestes en Exil, une aventure humaine et artistique de la Cie Anou Skan, rassemblant tous les gestes de toutes ces personnes rencontrées, pour faire oeuvre ensemble. Aller à la rencontre des demandeurs d’asile, collecter les gestes qui permettent de communiquer au-delà des langues et des cultures, et d’exprimer notre part d’humanité samedi soir espace B
  • Récits-Stances, Co écrivons Demain, Tour du monde du Récit et de la poésie
    un grand jeu de société poétique sur l’avenir, avec Vincent Avanzi, Malek Boukerchi, Mathieu Baudin, Sophie Peeters
  • Eternelles migrations film d’André Zech. D’Alsace à l’Algérie, terres d’où sa famille est originaire, l’auteur invite, à travers les réflexions d’historiens et de témoignages de proches, d’origine pied noir ou algérienne, à s’interroger sur la construction de nos identités.Passeurs de récits, ces témoins donnent à voir autrement l’histoire de l’Algérie jusqu’en 1962, et de ces Éternelles migrations qui, autour de la Méditerranée, peuvent tisser des liens profonds entre les peuples.
  • Gaïmalis explore les musiques anciennes et traditionnelles des cultures européennes balkaniques et orientales (Macédoine, Bulgarie, Roumanie, Kosovo, Turquie, Arménie), à la rencontre de musiques et chants séfarades, scandinaves, châabi. Dimanche 7 juillet
  • Théâtre de la Solitude Solidaire.Le rechercheur Ivan Antonio  propose une investigation dans l’âme humaine et cherche dans l’art une meilleur compéhension de la solitude d’hommes et femmes de différents milieux sociaux. non seulement ceux qui sont fragilisés par l’exclusion sociale
  • Le spectacle suspendu. Lucie Salvi. Ce spectacle est né d’une envie de parler de l’espoir et du pouvoir d’agir en envoyant un message joyeux dans notre monde d’aujourd’hui. Le handicap, l’équilibre masculin/féminin, l’écologie, les demandeurs d’asile, sont autant de sujets qui traversent les époques et les frontières
  • Chorales d’ATD Quart Monde et les Chant’sans pap’Yé de RESF. La Chorale d’ATD Quart Monde anime chaque 17 octobre la journée mondiale du refus de la misère. Cette année, elle s’associe au groupe vocal Les Chant’Sans Pap’Yé, né de RESF (Réseau Éducation Sans Frontière) Rhône.Dimanche 7 juillet
  • Melting Potes réarrange des repétoires originaux de tous les horizons musicaux de Nino Ferrer à Chuck Berry en passant par Stevie Wonder sans oublier les rives orientales. Au chant Shéhérazde d’inspiration Chaabi Gérard à la batterie, un séfarade plein de joie, à la guitare Chris le plus français des anglais, Thierry le Gône, au clavier et Farid le marathonien à la basse. Dimanche le 7 juillet
  • Concert sous l’arbre Etranges étrangers, Hugo et Maurice Bénin : Chants de solidarité pour nos frères migrants, ces étranges étrangers qui heurtent nos somnolences. Agir par nos armes poétiques pour éveillers les solidarités, avec un répértoire puisé dans la chanson à texte, engagée et sensible.
  • Emma la Clown Racontons nous demain…Avec des invités parmi lesquels Catherine Dolto, Patrick Viveret. Une clown savante versée dans les réflexions sur l’espèce humaine et ses travers, qu’elle n’hésite pas à épingler avec humour. Emma la clown est le pseudonyme de  Meriem Menant. Elle a été révélée en France par son spectacle solo Emma la clown sous le divan, une approche comico-scénique de la psychanalyse. Elle se démarque ainsi du clown de cirque pour s’approprier les planches du théâtre. Abordant des sujets considérés comme sérieux (la politique internationale, la psychanalyse, l’Afghanistan, Dieu et la science, la mort, les mathématiques…), Meriem a beaucoup partagé la scène avec Catherine Dolto dans des conférences humanistes et écologistes, elle apporte sur les scènes francophones, au-delà de son personnage de clown, la vision d’une  d’artiste engagée. Dimanche 7 juillet 18h30 Scène
  • Trio Jazz Gaspard BARADEL, Antoine BACHEROT, et Josselin HAZARDfont de la musique ensemble depuis de nombreuses années à travers des projets pluriels et diversifiés. Avec le temps et par la force naturelle des choses, ils décident de monter un trio avec lequel ils prennent la liberté d’interpréter les standards de jazz de manière ouverte où l’improvisation tient une place centrale. La recherche de la spontanéité et de l’imprévu caractérise les lignes directrices de cette formation.Dimanche 7 juillet.Roseraie 20h30
  • Spectacle La traversée. Un spectacle a été créé en l’honneur du projet par Karine Dufaut, metteuse en scène, écrit par Jacques Chambon, joué par Brigitte Chambon Jouffre, voix off Amadou Keita. Une femme, Anne, qui vient en aide aux gens de la rue, rencontre un migrant, Issa. A travers leurs échanges, Issa prend conscience des valeurs de son pays et Anne de son déracinement intérieur. C’est ce récit qu’Anne nous livre. Roseraie D
  • Contes africains Christine Adjahi et Irène Koukoui
  • Le chemin des épinettes.Conte contemporain. L’une est conteuse, l’autre musicienne. Curieuses, taquines, joyeuses, elles questionnent : pourquoi la différence des sexes engendre-t-elle inégalité et violence ? Elles explorent les mythes, trouvent des réponses dans les recherches contemporaines. Par Françoise Barret et Isabelle Bazin / Théâtre Dire d’étoile. Dimanche 19h Roseraie
  • Spectacle balade Art et nature: Spectacle balade Art et nature: Entre lectures choisies et créations éphèmères, les artistes tissent une performance originale dans et avec la nature, qui interrogue la place de l’homme dans son environnement naturel.révèle la beauté du vivant et l’urgente nécessité de le reconsiderer. Jean-Yves Le Denmat(dance,voix), Estelle Maygnan (dance, kora, voix), Valerie Thual (flutes et shakuhachi). Samedi 6 de 13h00 à 15h30 , Départ devant le Michto, près de l’agora de la fontaine, près de la roseraie, sur la voie par Nouveau voyage pour partir à la roseraie et la porte des enfants du Rhône, 
  • Lucas Petracci, mime et clown d’Argentine vous propose de revisiter des scènes de votre vie quotidienne sous l’éclairage de l’humour et du rêve. Dimanche 7 juillet
  •  Haut pas: Spectacle des marionettes: Un petit enfant, objetisé dans les mains de ses parents, après avoir cédé aux sirènes du conditionnement sociétal et parental va avoir l’occasion de reprendre vie grace à une rencontre on ne peut plus singulière. Florianne Horbacio, comédienne pour différentes compagnies et théatres d’entreprises. La marionnette reste son vecteur de communication privilégié et l’enjeu relationnel son fil rouge
  • Papy Le Benjamin: Artiste Musicien, World music. Groupe né en 2011 à Paris, fondé par Benjamin ANTONIO, auteur-compositeur-interprète, qui a commencé seul avec sa guitare, après il fait appel aux autres artistes inscrits dans la musique du monde. Avec la participation de Moïse( percussionniste- choriste), Abraham (guitariste-choriste) et Charlie KIALA (bassiste- chorister). Samedi 6 juillet
  • Chemin Faisant et la Maison des solidarités locales et internationales exposition sur les Objectifs de Dévelopement Durable. Une seule planète, 17 objectifs, 1000 façons d’agir pour vivre ensemble de manière durable (à coté de la Scène B)
  • Co-écrivons Demain: une humanité unie-vers-elle un jeu de société poétique pour dessiner l’avenir. Vincent Avanzi chief poetic officer, Une Odyssée Humaine. les invités africains conteurs: Christine Adjahi, Irène Koukoui, Eric Ahoumenou. Eric Grelet dessinateur humoristique samedi 9h30 (Roseraie D)
  • Le Petit Prince Exposition des oeuvres des enfants des écoles, en lien avec le Congrès d’astrophysique et de sciences spaciales du 24/28 juin et le spectacle Le Petit Prince de la Cie Second Souffle au Briscope de Brignais, à Marcy l’Etoile, au théâtre de Givors et sur le Plateau Mornantais (Scène C)
  • On écrit sur les murs, exposition pédagogique et engagée de l’UNICEF sur les Droits des enfants. Une exposition faite des  messages peints réalisés dans un cadre scolaire (beaucoup sont des travaux d’enfants) ou d’activités de loisirs, parfois avec le concours d’artistes. D’autres sont des œuvres de professionnels. Dans plus de 30 villes françaises, on peut recenser des fresques parfois spectaculaires : des  arbres des droits , des plans de ville des droits  identifiant les lieux où les enfants sont protégés-soignés-éduqués, des bandes dessinées des droits  riches de détails qui font sens. Cette exposition donne des exemples nombreux d’illustrations des droits des enfants (des fresques mais aussi des stèles, une statue, etc.) photographiées en France et notamment dans des localités du Rhône et de la Loire
  • Le démolisseur sur rendez-vous et autres métiers rêvés  Le photographe Ernesto Timor a constitué une galerie de portraits de travailleurs fictifs. Le casting a reposé sur des candidatures d’anonymes en quête d’imaginaire, au hasard des rencontres. Chaque membre de cette drôle d’entreprise humaine à durée indéterminée se présente à nous avec son prénom véritable et le métier rêvé qu’il s’est attribué (Roseraie E)
  • Comefortablet création de l’artiste plasticienne iranienne Ghazaleh Bahiraie. Transformation de déchets non recyclables. Ou comment des blisters de médicaments deviennent oeuvre d’art après avoir été recueillis auprès de certains patients avec lesquels l’artiste était en contact? (Entrée au parc, Roseraie)
  • 2=3 et même plus parfois! C’est le titre de sa grande série de portraits bienheureux (presque 500 familles photographiées à ce jour), réalisés avant et après la venue au monde de leurs enfants, par la photographe Hélène Alice. Elle accompagne à sa manière des couples avant/après la naissance depuis 1991. Elle se déplace au domicile des familles ce qui permet plus de naturel, de détente et plus de partage. Chaque tribu est interviewée et témoigne ainsi de l’expérience inouïe qu’est la maternité, la paternité, et l’accouchement (Petit Roseraie)
  • Performance artistique BIG BEN Nous vous invitons à contempler la performance artistique créée par  Big Ben et Pierre Bassery enveloppée par les massages sonores composés avec la nature du parc de la tête d’or. Ces invitations artistiques seront aussi l’occasion pour vous de savourer à la beauté sonore subtile, souvent indicible. En parternariat avec l’association Invitation à la beauté. (Roseraie D)
  • Les semeurs d’avenir  Les textes qui accompagnent chaque portrait photographique racontent une histoire. Une manière de voir, déposer un regard à travers un prisme singulier et rendre compte d’un désir d’avenir que sous-tend le désir de vivire. Semer l’avenir est avant tout un acte collectif. Jean Pierre Hercourt (Porte de cité international)
  • Exposition 20 ans de coopération décentralisée entre le Grand Lyon et Addis Abeba. Pour célébrer les relations entre ces deux villes  dans le cadre d’une coopération technique et culturelle, impliquant plusieurs acteurs de l’agglomération lyonnaise;

Balades entre le Vieux Lyon et le parc Tête d’or

- Balade urbaine Lyon City Trek. Place Saint-Jean devant l’Herboristerie /départs 10 h et 12 h Patrick Mathon, guide de randonnée urbaine, nous emmène du Vieux Lyon au Parc de la Tête d’Or, tous sens aux aguets !

- Balade sur la Péniche du Val de Rhône 

« La Vorgine » des Péniches du Val de Rhône
Vendredi 5 juillet
Soir
16h Accueil à la Peniche 
17h Départ Halte fluviale des Célestins quai Saint Antoine sur la Saône
18h15 Arrivée quai Charles de Gaulle - Passerelle de la paix sur le côté Rhône (Accès au parc parc pour la Porte de la Cité Internationale)
 
Samedi 6 juillet
Parcours fluvial découverte de la ville
Matin 
9h 45 Accueil sur la Peniche
10h15 Départ Halte fluviale des Célestins quai Saint Antoine sur la Saône
12h 45 Arrivée Quai Charles de Gaulle - Passerelle de la paix sur le côté Rhône (Accès au parc pour la Porte de la Cité Internationale)
 
Soir
17h Accueil sur la Peniche
17 h 45 Départ quai Charles de Gaulle - Passerelle de la paix sur le côté Rhône
19 h Arrivée à la Halte fluviale des Célestins Quai Saint Antoine sur la Saône  (pour aller à Vieux Lyon concert opéra )
 
Dimanche 7 juillet
Parcours fluvial découverte poétique  Invitations poétiques au réveil de nos sens: Mohamed El Amaroui, Souleyman Diallo lycéen, Najat Reski, Laure Mayoud, Denise Menu. 
Matin
9h 45 Accueil sur la Péniche 
10h 15 Départ Halte fluviale des Célestins Quai Saint Antoine sur la Saône
12h 45 Arrivée Quai Charles de Gaulle - Passerelle de la paix sur le côté Rhône (entrée du parc pour la Porte de la Cité Internationale)

Lyon Vélo, ballade en vélo, en humanité

Départ Place Saint Jean, arrêt à la Maison du Vélo et la Maison des solidarités locales et internationales, via faculté d’agronomie Gerland, Rive gauche du Rhône, visite d’un jardin partagé…

12h30 arrivée au parc Porte des Enfants du Rhône

Balade urbaine interculturelle sur le quartier de La Guillotière 

La Maison des solidarités et le Réseau DéPart vous proposent de (re)découvrir le quartier de la Guillotière dans toute sa richesse - sociale, culturelle, économique - en allant à la rencontre de ses habitants et de ses commerçants.
Porte d’entrée historique sur la ville de Lyon, le quartier de la Guillotière a évolué au gré des vagues de migrations, qui ont contribué à en faire un quartier multiculturel emblématique de Lyon. 
De la Place Raspail à la Place du Pont, en passant par le quartier chinois et la place Bahadourian, partez à la découverte des spécialités et spécificités propres à chaque culture. La balade se terminera à la Maison des solidarités pour une dégustation de pâtisseries marocaines et le thé de l’amitié.
Réservation obligatoire : par mail (contact@maisondessolidarites.org) ou par téléphone (04 72 41 98 24)

Des auteurs aux Dialogues

  • Adil Jazouli Le liquidateur des fichés S édition La Boite à Pandore
  • Alexi Jenni De l’imperfection, édition Bayard
  • Arnaud Apoteker Du poisson dans les fraises Notre alimentation manipulée, édition la Découverte 
  • Béatrice Barbusse Le sexisme dans le sport, édition Anamosa 
  • Catherine Dolto Les émotions et les sentiments, editon Gallimard Jeunesse
  • Cécile De Ryckel S’entraider par le récit pour Agir dans un monde en transition, Edition Couleur Livre
  • Dorothée Browaeys L’urgence du vivant : Vers une nouvelle économie, édition François Bourin
  • Eléna Lasida Le goût des autres. La crise, une chance pour réinventer le lien, édition Albin Michel
  • Gisela Anders J’arrête de travailler: les clés du frugalisme, édition Yves Michel 
  • Isabelle Delannoy L’économie symbiotique : Régénérer la planète, l’économie et la société, édition Acte Sud
  • Jacques Lecomte Les entreprises humanistes, La bonté humaine, Le Monde va mieux que vous ne le croyez, édition Les Arènes
  • Lun Zhang Adrien Gombeaud Améziane Tiananmen 1989
  • Malika Bellaribi Les sandales blanches, éditions Mon poche
  • Mohamed Amara Marchands d’angoisse, le Mali tel qu’il est tel qu’il pouvait l’être, édition Grandvaux
  • Olivier Frérot Vers une civilisation de la Vie. Entreprendre et coopérer, édition Chronique sociale
  • Pascale D’Erm Natura Les Liens qui Libèrent
  • Patrick Viveret La cause humaine, édition Les liens qui libèrent 
  • Valérie Vogel Guide pratique une gestion durable et participative des copropriétés, édition Yves Michel 

Editorial de Patrick Viveret

Voici donc notre famille humaine confrontée à des rendez vous critiques où elle peut se perdre mais aussi franchir un saut qualitatif dans la voie d’une qualité supérieure d’humanisation et de conscience planétaire. Ces rendez vous sont à la fois écologiques et societaux; ils doivent relier, sans les opposer, les enjeux des risques de fin du monde (dérèglement climatique, extinction de la biodiversité; armes de destruction massives) et les angoisses légitimes de «fin de mois» qui exigent plus de justice sociale et fiscale. Nous avons besoin pour dynamiser ces projets d’une narration positive et créative qui - en intégrant la lucidité sur ces risques majeurs- raconte une histoire positive sur le devenir de notre humanité. Le titre général de cette année «Racontons nous demain» fait écho à cette exigence et vise à la traduire à travers trois «parcours»: outre celui sur les projets-récits, ( parcours 3) nous aborderons l’enjeu des droits qui croisent exigence écologique et sociale et visent à mettre en oeuvre pleinement la Déclaration Universelle des Droits humains ( parcours 1). Enfin nous poserons la question «demain tous nomades, tous migrants ?» (Parcours 2).  A travers cette question provocante il s’agit de prendre conscience que toute l’humanité- y compris des territoires aujourd’hui relativement préservés comme l’Europe -sera concernée par le dérèglement climatique qui, à terme, fera de nous tous des migrants, saisonniers ou structurels, afin de fuir des risques écologiques majeurs et aménager d’autres territoires habitables. Et dans cette perspective seule une conscience tout à la fois planétaire et solidaire est capable d’éviter le chaos

Au plus profond de l’hiver, j’ai appris qu’il y a en moi un Invincible été
Albert Camus

Contacts Lyon Métropole pour les Dialogues en humanité 2019

Geneviève Ancel coordinatrice Dialogues en humanité  gancel@grandlyon.com tél +33(0)4 26 99 38 72 ou +33 6 89 74 46 86 

Friday Gbedema référent programmation animation du sensible et du discernement + bénévoles pour 2019 fgbedema@grandlyon.com +33(0)4 26 99 33 41 

Christine Murphy  référente hebergements solidaires + bénévoles pour 2019 cmurphy@grandlyon.com +33(0)4 26 99 33 47

Berivan Güçlü référente transport et hébergement pour 2019 bguclu@grandlyon.com +33(0)4 26 99 33 45

Paloma Nieto référente programmation artistique pour 2019 pahernandez@grandlyon.com +33 (0)4 26 99 33 46 

Nolawit Negash référente communication et programmation pour 2019 nnegash@grandlyon.com  +33(0)4 26 99 33 42

Vera Glaser référente enfants jeunesse pour 2019 vglaser@grandlyon.com 33 44