2020 Programme Lyon 3, 4 et 5 juillet

Un festival citoyen libre et gratuit
pour se faire du bien

dialogues-humanite-2019Programme de l’édition 2019

Les Dialogues en humanité s’articulent autour d’un programme varié. Il offre matière à faire des découvertes, se comprendre et apprendre à mieux vivre ensemble. Il regorge d’incitations à réfléchir et dialoguer sur de nombreuses questions d’actualité et sur des thèmes qui interrogent qui nous sommes et comment les individus et communautés structurent les rapports entre eux et avec la nature. Il permet de découvrir de multiples initiatives prises dans divers pays sur tous les continents pour bâtir un monde plus équitable. Il donne à voir et prendre part à diverses performances artistiques, ainsi qu’à s’immerger dans quelque 150 ateliers gratuits.

Les Dialogues 2020 sont construits autour de trois grands axes qui constituent autant de «parcours» que l’on peut suivre et croiser à sa guise, ce qui permet de découvrir les diverses facettes d’une thématique.

  • 1
  • 2
  • 3

Chaque parcours se décline en plusieurs thèmes de réflexion et s’enrichit de multiples manifestations (liste non exhaustive, voir jour par jour) :

Parcours 1 :

  •  

Parcours 2 :

  •  

Parcours 3 :

  •  

Manifestations artistiques

  •  

Balades entre le Vieux Lyon et le parc Tête d’or

  •  

Des auteurs aux Dialogues

  • Catherine Dolto Les émotions et les sentiments, editon Gallimard Jeunesse
  • Isabelle Delannoy L’économie symbiotique : Régénérer la planète, l’économie et la société, édition Acte Sud
  • Jacques Lecomte Les entreprises humanistes, La bonté humaine, Le Monde va mieux que vous ne le croyez, édition Les Arènes
  • Lun Zhang Adrien Gombeaud Améziane Tiananmen 1989
  • Olivier Frérot Vers une civilisation de la Vie. Entreprendre et coopérer, édition Chronique sociale
  • Patrick Viveret La cause humaine, édition Les liens qui libèrent
  •  

Parcours 1
Activons notre pouvoir d’agir dans le respect du vivant
Réveiller notre force citoyenne…

Comment faire ensemble avec des raisons d’être différents ?
-Notre terre, notre corps, notre esprit avec Célia Xakriaba pour les 3000 participantes de la 1ere Marche des femmes indigène à Brasilia le 13 août 2019
-Projet l’Archipel de l’écologie et des solidarités
-Dignité de chacun (ATD Quart Monde)
-Place des jeunes : les marches/professionnalisation éthique des jeunes en break dance (Azdine Benyoucef)

Quels rapports aux médias ?
-les écrans : Serge Tisseron et Michel Desmurget (La Fabrique du crétin digital, 2019), Etienne Machiewicz (BML)
-information et communication: Laurianne Ploix (ToutVaBien journal participatif, local et de solutions) et Anne Sophie Novel (documentaire Les médias, le monde et nous + livre https://www.actes-sud.fr/catalogue/societe/les-medias-le-monde-et-nous) + TVB

…Dans le respect du vivant

La Géo-ingénierie nous sauvera-t-elle ? https://www.helloasso.com/associations/association-hdc/collectes/vers-un…

Avec Jacqueline Roche, journaliste, photographe et réalisatrice d’un documentaire Vers un climat artificiel ? https://www.filmsdocumentaires.com/films/5229-vers-un-climat-artificiel
Patrice Hernu, mathématicien

Sommes-nous esclaves de notre hérédité ?
Avec Jean –Claude Ameisen,
Guillaume Lecointre, systématicien, MNHN Jean Baptiste Van der Henst (Institut des sciences cognitives Lyon) Darwin en tête. L’Evolution et des sciences cognitives,
Ariane Giacobino, chercheuse et médecin adjointe agrégée dans le service de médecine génétique des Hôpitaux Universitaires de Genève et auteure de Peut-on se libérer de ses gènes? L’épigénétique (Ed. Stock).
Joël de Rosnay, scientifique français (ancien chercheur et enseignant au MIT, ex directeur des applications de la Recherche à l’institut Pasteur) dans son dernier ouvrage La symphonie du vivant, comment l’épigénétique va changer notre vie (Ed. Les liens qui Libèrent).

2/ Comment construire notre capacité à encaisser les chocs… dont certains sont déjà là ?
Les enjeux  de la résilience : à toutes les échelles de territoires, dans une approche systémique / Recouvrer notre lien à la Terre (Augustin Berque)

Alimentation (production au plus près, permaculture…).Climat.L’eau.L’énergie. Les Finances. Les technologies. La biodiversité (réduire notre prédation sur l’écosystème, révégétaliser). L’architecture, urbanisme. L’énergie (produire du renouvelable au plus près).Les mobilités. L’éducation. Le numérique/les télécommunications. L’éducation (paternité….)

Qu’est-ce qui nous invite à agir ?
Ecologie, climat : comment sortir d’un effondrement inéluctable ?
La sécurité affective, un sésame pour la vie ?
a-bébés, enfants, adultes (C. Dolto).
b-Prévention des dépressions, burn-out (Vinatier, syndicats, services RH, Métro).
Et apprenons à prévenir la dépression, à discerner les maladies mentales
c-Savoir se regarder penser et agir, à tout âge de la vie. E. Morin et C. Dolto
La nouvelle maison de retraite de Chaponnay. Henryane en sera la marraine. Elle rêvait de la maison de retraite idéale avec des biquettes, des poules, des arbres…

Ces plantes qui nous soignent / Pourquoi les plantes nous font elles tant de bien ? Oncologie/ Lyon-Shangaï, psychiatrie (anxyolitiques et antidépresseurs) Exemple d’Artémisia pour lutter contre le paludisme, cannabis thérapeutique…

Avec
François Plassard (éco construction- Eco hameaux) / Marcos Arruda (Brésil) https://www.passerelleco.info/rubrique.php?id_rubrique=20
Philippe Lemoine
Serge Tisseron
Corinne Ducrey (transition écologique et citoyenne pour Paris 2024. Festival Chemin faisant)
Ryadh Sallem
Fatou Ndoye
Boris Cyrulnik
Cyril Dion (préparation du film Animal Extinction Rebellion désobéissance civile non violente + film Tout est possible)
Catherine Larrère
Michelle Perrot
Yann Nussaume, professeur d’architecture/ Woodcube  
Christine Castelain Meunier

3/ Qu’en est-il de nos croyances ?
Retour au sacré en plaçant la nature au cœur de notre pensée et de nos actes, une façon de concilier le moi et le collectif ?
Rôle de la femme dans la préservation de la nature et du sacré (Dialogues en humanité à Fireflies)

Vers une recherche d’équilibre : dialogues interconvictionnels et interreligieux du point de vue des citoyens
Avec
Christian Delorme , Siddhartha et Shoki Ali Said
François Euvé, revue Esprit
Augustin Berque (mésologie)
Philippe Peltier (Lyon2)
Catherine LARRÈRE: Une écologie en première personne pour habiter La Terre. Écologie et littérature
Marc-Williams Debono
Flux d’information sensoriels et stratégies de communication «intelligentes» chez les plantes: une nouvelle perspective mésologique à l’heure de l’anthropocène

 

 

Editorial de Patrick Viveret

Voici donc notre famille humaine confrontée à des rendez vous critiques où elle peut se perdre mais aussi franchir un saut qualitatif dans la voie d’une qualité supérieure d’humanisation et de conscience planétaire. Ces rendez vous sont à la fois écologiques et societaux; ils doivent relier, sans les opposer, les enjeux des risques de fin du monde (dérèglement climatique, extinction de la biodiversité; armes de destruction massives) et les angoisses légitimes de «fin de mois» qui exigent plus de justice sociale et fiscale. Nous avons besoin pour dynamiser ces projets d’une narration positive et créative qui - en intégrant la lucidité sur ces risques majeurs- raconte une histoire positive sur le devenir de notre humanité. Le titre général de cette année «Racontons nous demain» fait écho à cette exigence et vise à la traduire à travers trois «parcours»: outre celui sur les projets-récits, ( parcours 3) nous aborderons l’enjeu des droits qui croisent exigence écologique et sociale et visent à mettre en oeuvre pleinement la Déclaration Universelle des Droits humains ( parcours 1). Enfin nous poserons la question «demain tous nomades, tous migrants ?» (Parcours 2).  A travers cette question provocante il s’agit de prendre conscience que toute l’humanité- y compris des territoires aujourd’hui relativement préservés comme l’Europe -sera concernée par le dérèglement climatique qui, à terme, fera de nous tous des migrants, saisonniers ou structurels, afin de fuir des risques écologiques majeurs et aménager d’autres territoires habitables. Et dans cette perspective seule une conscience tout à la fois planétaire et solidaire est capable d’éviter le chaos

Au plus profond de l’hiver, j’ai appris qu’il y a en moi un Invincible été
Albert Camus

Contacts Lyon Métropole pour les Dialogues en humanité 2019

Geneviève Ancel coordinatrice Dialogues en humanité  gancel@grandlyon.com tél +33(0)4 26 99 38 72 ou +33 6 89 74 46 86