Lyon (France)

D’où viennent et à quoi servent les Dialogues en humanité

L’idée des Dialogues en humanité est née en 2002, lors du Sommet mondial de Johannesburg sur le développement durable.
La première édition à Lyon, en juin 2003, a rassemblé 80 invités issus de tous les milieux et de tous les continents. Depuis, les Dialogues en humanité proposent, régulièrement, de nombreuses activités dont le fil rouge est de grandir en humanité et de développer un citoyenneté de la terre, une société du «bien vivir». Nous sommes invités à sortir du sentiment d’impuissance et d’indifférence face aux grands défis auxquels l’humanité est confrontée, pour tisser des liens et faire vivre les multiples initiatives, par la rencontre et le «faire ensemble».

Chaque année, sont invités des personnalités d’horizons divers, françaises et étrangères, ainsi que des «sages du quotidien», venant de tous les continents. Pour faciliter les prises de paroles, les organisateurs et les intervenants s’expriment au titre de leur expérience individuelle. Cette particularité constitue le coeur de la démarche qui permet à chacun «d’ôter sa casquette».
La règle d’or des échanges est fondée sur l’écoute bienveillante et le respect mutuel. Enfants, adolescents, adultes, parents, artistes, militants associatifs, chefs d’entreprise, citoyens du monde… Les Dialogues en humanité s’adressent à tous.

Ces rencontres, qui ont lieu à Lyon, dans le parc de la Tête d’or et dans plusieurs territoires proches de la ville, constituent un véritable forum mondial sur la question humaine. S’inscrivant dans une logique de mouvement et non de simples événements, elles ne cessent de se diffuser partout dans le monde.

Depuis 2009, l’essaimage a gagné HEM Rabat au Maroc, Fireflies à Bangalore en Inde, Salvador de Bahia au Brésil, Genshagen près de Berlin en Allemagne. Et, depuis, d’autres personnes sur différents territoires lui donnent vie : à Addis Abeba et Dire Dawa en Ethiopie, Porto Novo, Ouida, Cotonou au Bénin, Lomé au Togo,Bangui en Centrafrique, Abou Gosh, Foz do Iguaçu, Rio de Janeiro, Terra Mirim, Itacaré,  Hammamet, Tunis, Le Pradier près de Moutiers, Villeurbanne, Festival D’art et D’air Lyon La Duchère, Festival des Passants Place Bahadourian à Lyon, Vieux Lyon en humanité, Défistival à Paris, Prato près de Florence en Italie, Bruxelles, Londres, Barcelone, Saint Boingt, Les Monts de la Madeleine, Voiron, Grenoble, Strasbourg, Bischheim, Roanne, Seattle, Boston, Montréal, Tombouctou, Chandigarh, Auroville, Pondicherry, Kabini près de Mysore, Yerevan, Oran, Genève 

Nous nous inspirons d’autres initiatives comme le Collectif richesse, Meeting Rivers, Pipaltree et Climate South Asia, Brecho Eco Solidario, Akademie Unter den Baümen, Une âme pour la mondialisation, Cultivando Agua Boa, mais aussi le Forum Social Mondial depuis Porto Alegre, Bellem ou Mumbai, viralopenspace.net, Archipel citoyen Osons les Jours Heureux, Tavola de la Pace, Agora des habitants de la Terre, AfTerre, Négawatt, Sadhanaforest, Mains d’Oeuvres, Pluriverse.


 

Dialogues en humanité Lyon par dialoguesenhumanite

Des milliers de personnes de toutes origines, cultures, convictions et parcours de vie se donnent rendez-vous tous les ans en début d’été. Une invitation à découvrir, réfléchir, apprendre les uns des autres et inventer un « mieux vivre ensemble » au sein de nos familles, notre quartier, notre société. Comme un archipel qui relie, faisons le pari qu'il est possible de réussir l'Anthropocène.

 

Archives 2002-2014 http://2014.dialoguesenhumanite.org
Archives 2015-2019 http://2019.dialoguesenhumanite.org/

45.779436, 4.847546

Des personnes de toutes origines, cultures, convictions et parcours de vie seront au rendez-vous lors des Dialogues en humanité (au Parc de la Tête d’Or chaque premier week-end de juillet). Les Dialogues invite chacun.e d’entre nous à grandir en humanité en développant une citoyenneté de la terre, une société du bien vivre, dans laquelle il relève de la responsabilité collective d'être en harmonie avec la nature et où chacun.e privilégie l'entraide.
Pour la lyonnaise Lucie Vacher, Vice-présidente de la Métropole de Lyon chargée de l'enfance, la famille et la jeunesse, il est essentiel de
Depuis leur création en 2002, les Dialogues en humanité se développent autour de séminaires et de rencontres plus ponctuelles pour créer des occasions d'échanges entre différents points de vue. Cette démarche vise à créer un forum international sur les moyens que se donne l'humanité pour mieux vivre sa condition.
Portrait de Azdine Benyoucef Pour Azdine Benyoucef, jeune chorégraphe de breakdance originaire des quartiers populaires de Lyon, la danse ne se limite pas à une performance artistique, c’est un vecteur puissant pour transmettre sa vision du monde. C’est aussi une arme d’apaisement des tensions et de création de liens entre groupes sociaux et entre générations.
En co-construction Prendre soin de chaque humain Sobriété, simplicité, humilité pour devenir plus riche de nos diversités ?
Editorial par Lucie Vacher La voix aux jeunes Après plusieurs mois d’isolement, un constat d’augmentation de la précarité chez les jeunes, et face aux incertitudes liées à l’avenir (formation, emploi, crise environnementale, etc.), les jeunes prennent place au cœur des dialogues, en humanité. Vice-présidente à la Métropole de Lyon déléguée à l’Enfance, à la Famille et à la Jeunesse, mais également jeune élue, je me réjouis que l’édition 2021 donne la voix aux jeunes, citoyen·nes et éco-citoyen·nes de demain.
Editorial: pour construire le monde qui commence Faisons grandir les dialogues partout dans le monde! La période singulière que nous abordons est souvent présentée comme un inquiétant mélange de crise sanitaire, économique, sociale et d’urgence climatique.
Dans le cadre du Festival de Solidarité Internationale 2020 et des Dialogues en humanité:
Un Dialogue citoyen libre et gratuit
Chaque jour qui passe nous apporte un peu plus l’impression que le monde court à sa perte, que les êtres humains sont surtout capables d’égoïsme entre eux, d’aveuglement face aux dangers qui les menacent, de politiques aux antipodes de celles qui permettraient d’espérer un monde plus solidaire et écologiquement viable. Il y a bien évidement une part de réalité à cela. Toutes celles et ceux qui vivent la guerre, l’exil forcé ou la faim dans le monde le savent bien.
Apprends-moi à danser sous l'orage! Et nous vivrons des jours heureux... «La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre comment danser sous la pluie» - Sénèque (philosophe romain, Ier siècle) Les dernières nouvelles des violences armées au Moyen Orient, des attentats en Europe, des régressions politiques aux États Unis, au Brésil, en Turquie, et leur menace en France évoquent un vent violent qui semble se répandre sur la planète comme une traînée de poudre.
Citoyens du peuple de la Terre devenons des artistes en humanité ! Edito de Patrick Viveret pour le réseau des Dialogues Dans ce carrefour critique où l’humanité, notre "Frater" (qui signifie le genre humain en latin), est confrontée à des défis colossaux qui peuvent la conduire à sa perte mais aussi à franchir un saut qualitatif dans la voie de sa propre humanisation, deux séries de défis majeurs peuvent se transformer en sources d’espérance: celui des "réfugiés" et celui du chômage de masse.
Osons une citoyenneté de la Terre, fraternelle ! 1er et 2 juillet Side Event au Sommet mondial Climat et Territoires 3, 4, 5 juillet 2015, de 11h à 22h, sous les arbres du Parc de la Tête d'Or à Lyon, Prendre le temps de la rencontre, découvrir les marges de progrès de nos intelligences sensibles pour développer son discernement, découvrir des points de vue différents sous les arbres à palabre, s'inspirer de témoignages de vie croisés, co-élaborer des coopérations actions.
Pour réussir le 21ème siècle ! De la guerre à la paix révélons nos potentialités créatrices Construisons les alternatives à la peur ! Explorons comment des nations entières passent de la paix à la guerre. Et surtout comment elles passent de la guerre à la paix. Comment se construit l'esprit de résistance et se révèlent les potentialités créatrices? Nous regarderons les guerres du siècle passé où la modernité, aux prises avec ses contradictions, céda le pas à la barbarie.
Osons la métamorphose pour Réussir le 21ème siècle ! Explorons pourquoi les personnes qui s'investissent dans la préservation du "tissu de vie" immédiat ont en même temps une conscience aiguë des enjeux globaux ?  Pourquoi s'agit il le plus souvent de femmes ?   Conscients de nos interdépendances, quelle contribution apporter à de nouvelles formes de gouvernance citoyenne mondiale par la construction d'une ... "politique de l'amitié" ?
Sous les arbres du Parc de la Tête d'Or à Lyon, Précédé à Berlin les 15 et 16 juin, à Rio de Janeiro le 16 juin (Rio + 20 et sommet des peuples), à Roanne le 30 juin, à la Duchère le 5 juillet -Festival D'Art et D'Air et sur le campus de la Doua du 4 au 7 juillet - Université d'été de la solidarité internationale du CRID
Devenons artistes de nos vies et faisons de la planète un chef d'oeuvre collectif Pour une politique de l'humanité : quelle France et quelle Europe à l'oeuvre? « La communauté de destin de l’espèce humaine face à des problèmes vitaux et mortels communs appelle une politique de l’humanité ; celle-ci se fonderait sur le concept de Terre-Patrie, qui porte en soi la conscience du destin commun, de l’identité commune, de l’origine terrienne commune de l’humanité. »
Construisons le bien vivre L'objectif pour juillet 2010 est d'approfondir le croisement des défis sociaux et culturels avec le défi écologique. En résonance avec nos thèmes des années précédentes et des Dialogues en humanité à Bangalore en février "What is the good life ? Ou comment nos valeurs contribuent-elles à relever les défis de justice sociale et de changement climatique ?"
Bienvenue aux Dialogues en humanité sous les arbres Au cœur du Parc de la Tête d’Or, le Grand Lyon organise les 3, 4 et 5 juillet 2009 la 8ème édition des Dialogues en humanité.
Crise-financière Crise-écologique Constats et questions La crise financière et la crise écologique, dans leur démesure, sont capables d'engendrer une gigantesque crise civilisationnelle. Quelles sont les conditions face à un tel risque, pour que l'humanité relève ce défi et rende possible un saut qualitatif ? Comment mobiliser nos capacités de régulation, d'anticipation et de coopération ?
Les couleurs grimpent aux arbres Contrairement à toutes les autres questions, la question humaine n’a aucun expert : elle est l’affaire de tous et de chacun d’entre nous ; elle est une affaire d’expérience de vie, de sensibilité, de conscience. Chacun a à apprendre de l’autre.
Sous Les Arbres "Si quelqu’un commençait par se demander qu’est-ce que l’homme ? Quels sont ses besoins ? Quelle est pour lui la meilleure façon de se réaliser ? (…) S’il reconnaissait cela, il pourrait utiliser les produits de la science et de l’industrie en fondant toujours ses choix sur ce même critère : est-ce que cela me rend plus humain ou moins humain ?" (George Orwell, Tribune, 11 janvier 1946)
Des Raisons d’espérer ? "Si quelqu’un commençait par se demander qu’est-ce que l’homme ? Quels sont ses besoins ? Quelle est pour lui la meilleure façon de se réaliser ? (…) S’il reconnaissait cela, il pourrait utiliser les produits de la science et de l’industrie en fondant toujours ses choix sur ce même critère : est-ce que cela me rend plus humain ou moins humain ?" (George Orwell, Tribune, 11 janvier 1946)
Les grands défis écologiques et le développement durable Séminaire Grand Lyon Programme Le contexte européen et mondial actuel (écarts de développement, tensions multiples, risques environnementaux majeurs, fragilité de la démocratie…) crée un appel pressant pour une « alliance des forces de vie, dans un processus de débat contradictoire » (P. Viveret). Pour sa part, Gérard Collomb propose de mobiliser conjointement les autorités locales, la société civile et les institutions internationales autour des défis de l’humanité face à elle-même.
Séminaire inaugural, Couvent de la Tourette Les "Dialogues en humanité" s'impliquent dans les évènements existants. Contribution notamment : au cycle de conférence Millénaire3 en mai 2003 Intervention de Monsieur Gérard Collomb Président du Grand Lyon, Propos introductif Au séminaire préparatoire aux Dialogues en humanité
Février 2002 Rencontre, lors du sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg, des créateurs des "Dialogues en humanité": Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon et Président du Grand Lyon, Patrick Viveret, philosophe, Geneviève Ancel, conseillère technique au cabinet du Président du Grand Lyon pour le développement durable et Hugues Sibille, directeur délégué (adjoint du Président) en charge de l'économie sociale et des collectivités territoriales au Crédit Coopératif.