Cr. 07 avril 2019

Anne Marie Codur Boston
Patrick Viveret en Dordogne
Christine Bisch en Corse
Debora Nunes et Emerson Sales au Brésil
Simone Kunegel, Geneviève et Jean-Jacques Ancel à Lyon
Irène Koukoui et Eric Ahoumenou au Bénin
Fatou Ndoye au Sénégal

excusés, Philippe Piau,

Rubrique des solutions :

Sur les micro algues,: Prévoir un temps de coopération action ou atelier du sensible relié avec Serge Bernard et Christine sur l’eau et les arbres.
En Inde réponse à plusieurs appels d’offre dont Auroville et une ville de 62 000 habitants au Brésil dont le Maire veut se lancer aussi dans le biodiesel par la récupération des huiles de fritures et de la fabrication d’énergie à partir des micro algues, accueil de chercheurs français et indiens par Emerson à Salvador de Bahia. Liens en construction avec le Bénin et le Sénégal

Atelier de Georges Deers en lien avec Débora à inscrire dans le programme

Comme en Inde ne février, Débora organise un stage de l’école d’écologie intégrative au Pradier la semaine avant les Dialogues du 30 au 4 juillet (?), en lien avec Diana Menah, ainsi que le chevrier bio Beate au Pradier.

Débora propose de contribuer avec “2046, l’histoire du nous” aux Dialogues de Lyon, avec un panorama des idées de chacun.

Retour de ce qui se passe dans nos pays:

USA,

déception suite au rapport du magistrat Mueller qui n’ira pas vers l’impeachment.
Problème de trop de candidats démocrates (+de20) a tel point que Obama a tiré la sonnette d’alarme, du fait de manque de méthode et du chacun pour soi. Ce que l’on retrouve aussi dans d’autres pays.
Quid des nouveaux députés (jeunes femmes et issus des minorités). Elles sont combatives mais vues comme trop radicales, au point que les républicains tentent de les diaboliser.
L’extrème droite est carément dans l’illégalité.

Ex de ce qui se passe en Nouvelle Zélande où une femme 1ere Ministre a su parler avec son coeur et faire de la politique “féminine”

importance de l’éducation à la citoyennté

au Brésil,

problèmes nombreux à surmonter tels d’empècher l’accès aux Noirs dans les Universités décidé par le gouvernement et en même temps le constat que les universités résistent. Cf Appel de Chico Whitaker à l’éthique pour sauver le Brésil!
Manifestation en silence, avec juste un tambour pour marquer la cadence et se relier par le coeur!
Invitation à se relier par l’amitié, se reposer des difficultés dans nos pays, lesuns chez les autres.
Faire plus profondément notre travail, inventer de nouvelles formes face à l’adversité.

En France

inspiration de la jeunesse qui fait grève , manifeste massivement : collégiens, lycéens, étudiants, mais aussi très largement les familles qui défilent dans les rues de toutes les villes de France pour la justice climatique de façon intense et profonde, avec des slogans plein d’humour.
Importance de se relier, et de relier les petits gestes du quotidien portés de plus en plus largement par ex pour la réduction des déchets à la source, voir d’où viennent les produits, si possible locaux et bio, récupérés, en vrac…. Relier ces éco gestes aux différentes échelles de responsabilité pour faire un effet levier (responsabilité individuelle, collective, sociale, économique et politique).
Importance aussi de reconnaitre l’exemplarité des personnes en précarité (cf l’université populaire des jeunes et les jeunes familles d’ATD Quart Monde à laquelle a participé Geneviève sur le développement durable et le constat toujours aussi fort que les personnes les plus pauvres ont le chemin le plus court pour améliorer leur éco attitude, et sont le plus concernés autant pour leur santé que pour leur porte monnaie). Ex du développement des entreprises à but d’emploi «territoires zéro chomeur longue durée» qui augmentent

Patrick relate aussi les nombreuses initiatives positives comme “La suite du monde” avec des Communes qui s’organisent face au risque de l’éffondrement, en Dordogne, Bretagne, Pontivy, ou a Montpellier avec Edgar Morin sur le thème “Le pire est envisageable mais le meilleurs est possible”, avec présentation des initiatives citoyennes de l’Economie Sociale et Solidaire. Plus de 400 personnes à Montpelier sur les Communes imaginaires.

Les jeunes veulent se rebeler et prennent conscience , retour à la terre ou multiples associations pour végétaliser les villes (ilots de fraicheurs, plantations, repérer les toits à végétaliser, travail dans les co propriétés…)
Les outils comme le boyott ou la grève faisaient traditionnellement partie des outils du mouvement ouvrier, ajourd’hui ils sont largement repris par les jeunes comme outils de resistance, pour réinvestir le temps et l’argent, pour créer du sens. L’expérimentation positive avance.
Autre rencontre de Patrick Viveret et Edgar Morin à Montpelier sur “Passer du cauchemar éveillé au rêve éveillé”

Bénin et Sénégal:
Irène Koukoui et Eric Ahoumenou
évoquent l’instabilité actuelle au Bénin,
Fatou Ndoye relate l’appaisement en cours au Sénégal malgré les craintes, avec le président qui va cumuler avec 1er ministre, cf Constitution, pour limiter la concurrence sytématique développée habituellement par le 1er Ministre.
Importance de ce qui se passe au niveau de la prise en compte d’une citoyenneté plus active et reconnue. Cf l’exemple du Rwanda (où il y des choses inspirantes et d’autres plus discutables

Proposition d’agora :
Développement de partenariats Sud Sud: projets de réciprocité de savoirs ex sur le changement climatique et la sécurité alimentaire et l’autonomisation des femmes; développement de Dialogues en humanité entre pays du Sud (Sénégal Bénin, Togo, Tunisie, Ethiopie,..) projet de Dialogues en humanité pan africains. Intéret du Maire de Dakar Hann Belair Babacar pour la valorisation de Dialogues en humanité  dans tous les arrondissementss: sur différents thèmes liés à la justice sociale, l’écologie, le climat, la nécessité de dialogues interreligieux avec Fatou Ndoye, Irène Koukoui, Siddhartha et Christian Delorme, pour s’écouter
Christian Delorme invite avant tous Dialogues interreligieux de “désarmer chaque religion”
prise en compte de ce qui se passe au Rwanda, en Ethiopie  
ouverture de  Dialogues

quelle coopération entre les citoyens des pays du Sud?

Pour les Dialogues à Lyon, est prévu une mise en scène particuliere sur l’Himalaya à l’occasion de la venue de 6/8 personnes de Dialogue Highway, en dialogue avec l’Afrique et l’Amérique Latine.
Ainsi qu’ une conférence spectacle animée par Emma La Clown sur “Racontons-nous demain…” avec différents points de vue dont Catherine Dolto, Patrick Viveret, Fatou Ndoye, Siddhartha, Christian Delorme, Azdine Benyoucef, Tatiana Bouvin,… ou Devinder Sharma