Dialogues panafricains

Dialogues en humanité panafricains - Du 4 au 12 janvier 2020

Les premiers Dialogues en humanité panafricains ont eu lieu au Bénin du 4 au 12 janvier 2020. Sous le parrainage de la mairie de Porto Novo, le thème de cette année était : « Environnement et sécurité alimentaire : chacun de nous compte ».

Parmi les participants des éditions de 2014 à 2020, ils venaient de Porto Novo et d’autres villes du Bénin, mais également du Togo, Sénégal, Éthiopie, Brésil, Suisse, France notamment.
La sécurité alimentaire en Afrique, le changement climatique et ses impacts, la médecine traditionnelle, comptaient parmi les principaux sujets abordés à cette occasion. Le festival, qui s’est déroulé en plein air sous les arbres, a proposé des témoignages de vies croisés le matin, ainsi que des temps d’ouverture et de partage au musée et au Jardin des plantes et de la Nature (JPN). Echanges, visites découvertes des jardins alternaient avec des colloques scientifiques. Le Festival culturel vaudou était ouvert à tous pour la dernière journée.

Les soirées étaient dédiées aux temps de la fête et aux animations culturelles. Ces dernières ont particulièrement touchées les participants. Comme en témoigne Françoise Frizon, les conteurs Jean-Louis Kedagni et Ange Hounkpatin étaient de très haut niveau. De même, tous ont été transportés par la performance d’une jeune slameuse, Harmonie Dodé Byll Catarya (Harmonie Slam Label), dénonçant la saturation de l’environnement par le plastique.

Ainsi que le résume Freddy Dakpogan, un artiste plasticien béninois ayant également participé aux Dialogues en humanité à Lyon l’année passée, « les Dialogues, de façon succincte, m’ont permis d’avoir la confirmation que les peuples de Porto-Novo, du Sénégal, de Lyon et du monde vivent les mêmes réalités mais de façon différente ».
C’est ainsi que l’on trouvera, dans l’édition lyonnaise des Dialogues, des thèmes en résonance et préoccupations très proches de celles qui ont animés les Dialogues panafricains, avec cette même volonté de donner à voir, non pas sous le seul prisme occidental, mais bien global, l’action des porteurs de solutions aux défis, notamment climatiques, auxquels l’humanité a à faire face.