Droit et citoyennete terrienne

Il y a contradiction entre les deux sources du droit international que sont d’une part la Déclaration universelle, de l’autre la Charte des Nations Unies. Le premier porte en creux des éléments de citoyennete mais qu’il faut ajouter en tant que telle alors que le second même s’il commence par » nous les peuples» est en fait rédige du point de vue des États. Pour reprendre la forMule provocante c’est plus le drOit des états a disposer de leurs peuples que l’inverse !