Conseils pour visibilité

Quelques bases à connaitre:

Alignement à droite (fer à droite),
informel, difficile à lire,
il demande des efforts au lecteur.

Alignement Centré,
formel,
idéal pour des invitations ou annonces
mais plus fatiguant.

Alignement justifié, en fonction de la longueur des mots utilisés, la justification peut entrainer l’affichage de grands espaces blancs entre les mots, ce qui ne facilite pas vraiment la lecture.  

Alignement à gauche (fer à gauche), le plus facile à lire, il produit un effet d’ouverture et de clarté on peut donc facilement avancer que la lecture d’un texte aligné à gauche est plus facile que celle d’un texte justifié.  

 

Un caractère gras a tendance à agir sur la persistance rétinienne.
Les CAPITALES sont plus difficile à lire (elles ralentissent la lecture). Il est préférable d’utiliser les minuscules. Comparer
ainsi :

Et :


(N o t e : T r o p d› e s p a c e d i m i n u e l a l i s i b i l i t é .)

Pour les documents imprimés.

On distingue deux types d’informations:
celle qui est destinée à être vu (un titre par exemple) et celle destinée à être lu (le texte qui est le contenu).
En règle générale on utilise une police sans empattement pour voir et une police avec empattement triangulaire pour lire.

Il suffit, pour s’en convaincre, de regarder un magazine (l’Express par exemple) ou un journal (Libération).
Les titres sont en caractères Antique (on dit aussi Bâton) comme un Helvetica ou un Futura.
Le texte est en caractères Elzévir comme un Times ou un Garamond.
Les romans sont toujours imprimés avec des caractères Elzévir.

Pour l’écran c’est l’inverse.

Les lettres avec empattements sont moins lisibles sur l’écran que celles sans empattements. (Car les logiques de production de la lumière sur papier et sur écran sons différentes.
Sur papier il s’agit d’une logique soustractive. La lumière émise correspond à la différence entre la couleur blanche et la couleur absorbée.
Sur écran, il s’agit d’une logique additive. La couleur est la somme des trois couleurs émise par le tube de l’écran. Par ailleurs dans le cas du papier, la source de lumière est extérieure et au-dessus. Pour un écran, la source de lumière est intérieure. Elle est située derrière l’écran - un peu comme un vitrail…)