Les Dialogues en humanité

L’homme au coeur du projet…

Les mutations profondes que subit la société actuelle, et les inquiétudes profondes qu’elles ont déjà fait naître, attestent d’une certitude : par-delà les discours, l’homme ne semble pas être plus qu’avant la valeur sur laquelle le monde se fonde et construit son avenir. Partant de ce constat, les Dialogues en humanité ont pour ambition de reposer les grands problèmes de nos sociétés contemporaines en essayant toujours d’envisager l’ensemble de leurs incidences positives et négatives sur l’Homme, de saisir ce qu’elles sont susceptibles de nous apporter en termes d’amélioration ou de régression. Ce faisant, ils tentent de réinjecter des valeurs humaines dans des domaines où elles sont parfois marginalisées.

… et un projet au coeur de l’Homme

Au même titre que les politiques économiques et sociales sont régies par des objectifs et servies par des actions, la question de l’homme et de son avenir, aujourd’hui en péril, nécessite une approche similaire. C’est l’émergence d’une véritable politique de la question humaine qui est visée. Elle doit avoir pour ambition d’évaluer et d’envisager les moyens que l’homme se donne pour mieux vivre sa condition, et de favoriser le respect et le développement de sa propre humanité.

Un espace de réflexion créative et collaborative…

Aucune évolution durable ne peut être envisagée sans la participation et l’adhésion du plus grand nombre. Il est également essentiel de tenir compte des réalités aussi bien politique, culturelle, sociale ou économique, qu’humaine ou environnementale.

Loin d’être un cercle d’experts, les Dialogues en humanité se veulent des opportunités d’échanges entre des personnes aux origines et aux connaissances les plus diverses. Ce « véhicule de pensée » cherche à regrouper des intellectuels, des élus, des scientifiques, des religieux, ou des personnes issues du monde de l’entreprise et de la société civile, venus de tous les horizons, de toutes les convictions et confessions. Lors de rencontres initiés par les Dialogues en humanité, ils peuvent partager leurs expériences et définir des moyens de faire face à ces nouveaux défis.

… qui se concrétise à l’occasion de grands rendez-vous

Pour accélérer l’émergence de propositions concrètes, sur des défis qui le sont tout autant, les Dialogues en humanité se proposent également de participer à des événements ou rencontres existantes. Ainsi, avec les acteurs économiques, industriels ou scientifiques présents, les débats peuvent s’enrichir d’une réflexion sur l’homme dans le thème abordé.

Tout est fait pour qu’émergent des propositions ou des axes de travail grâce auxquels il deviendra possible d’interpeller efficacement les pouvoirs publics, élus et décideurs.

Un ancrage lyonnais

Les Dialogues en humanité sont nés d’une volonté de Gérard Collomb, Président du Grand Lyon et Sénateur-Maire de Lyon, d’initier et de soutenir une réflexion permanente et collective sur la question humaine. Crées en 2003, ils s’inscrivent dans la tradition humaniste de Lyon, mais aussi dans la cohérence de la politique menée aujourd’hui, dont le fil rouge consiste à tout mettre en oeuvre pour favoriser les rencontres, les échanges de cultures et de savoirs.

… Une dimension internationale

Mais par essence, l’ambition des Dialogues en humanité est d’établir des échanges et des complémentarités avec des courants et organisations existantes. Des rapprochements ont d’ores et déjà été établis avec l’ONU, les institutions internationales, les réseaux de villes et de gouvernements locaux, les ONG humanitaires et les réseaux économiques et sont associés aux travaux déjà engagés.