2019 Programme Lyon 5, 6 et 7 juillet

Un festival citoyen pour se faire du bien

Programme 2019 (en construction)
Lyon 5-7 juillet

Racontons-nous Demain…

Cette année encore, les Dialogues en humanité s’articule autour d’un programme très dense. Il offre matière à faire des découvertes, se comprendre et apprendre à mieux vivre ensemble. Il regorge d’incitations à réfléchir et dialoguer sur de nombreuses questions d’actualité et sur des thèmes qui interrogent qui nous sommes et comment les individus et communautés structurent les rapports entre eux et avec la nature. Il permet de découvrir de multiples initiatives prises dans divers pays sur tous les continents pour bâtir un monde plus équitable. Il donne à voir et prendre part à diverses performances artistiques, ainsi qu’à s’immerger dans plus de150 ateliers gratuits.

Les Dialogues 2019 sont construits autour de trois grands axes qui constituent autant de «parcours» que l’on peut suivre et croiser à sa guise, ce qui permet de découvrir les diverses facettes d’une thématique.

  • Tous responsables des droits de chacun !
  • Demain, tous migrants ?
  • Inventer demain en interrogeant les Récits qui façonnent nos vies.

Chaque parcours se décline en plusieurs thèmes de réflexion et s’enrichit de multiples manifestations (liste non exhaustive) :

Parcours 1 : Tous responsables des droits de chacun !

  • Un siècle articulé sur la Déclaration universelle des droits de l’Homme ?
    C’est la seule charte commune à toute l’humanité. Elle a maintenant 70 ans. Nos lois, nos choix, nos modes de vie et d’échange, nos comportements sont-ils cohérents avec le contenu de ses 30 articles ? En ferons-nous la colonne vertébrale du 21ème Siècle ?
  • Vers une économie de la fraternité
    qui donne corps aux droits humains.
  • Les Objectifs de développement durable :
  • Dix-sept objectifs ambitieux et transformateurs que 193 pays se sont engagés à atteindre d’ici 2030 pour «libérer l’humanité de la tyrannie de la pauvreté et du besoin, prendre soin de la planète et la préserver», ainsi que «renforcer la paix partout dans le monde» et «ne laisser personne de côté dans cette quête collective».
  • «Equal Light» (sous une même lumière) : vers l’égalité femme-homme.
  • Une campagne internationale lancée par le Réseau de la Renaissance Africaine et de la Diaspora pour contribuer à atteindre l’Objectif de développement durable n°5 : «Parvenir [au plus tard en 2030] à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles» partout dans le monde. Mobilisant en particulier le monde de la culture, des arts et du sport dont les équipes prenant part à la Coupe du Monde féminine de football, elle interviendra notamment lors de la finale de la Coupe qui se tiendra à Lyon le 7 juillet à 17h.
  • Pour une résistance citoyenne planétaire : faire vivre l’Appel mondial aux consciences.
     
  • Marche internationale, «Jai jagat2020»
    Contribution à la préparation de la marche qui partira de Delhi, en septembre 2019 pour atteindre Genève en septembre 2020. Initiée par Rajagopal et le mouvement indien Ekta Parishad pour le droit des paysans pauvres à disposer de terres à cultiver, elle unira sur et vers son parcours ceux et celles de tous pays qui décideront de marcher pour que priorité soit donnée partout aux mesures visant à répondre aux besoins vitaux de tou(te)s plutôt que faciliter le déchaînement de la cupidité et son cortège de dégâts humains et environnementaux.
  • Justice climatique et équité sociale.
     
  • La nature a-t-elle des droits ?
     
  • Sécurité alimentaire et résilience climatique.
     
  • Instrumentation marchande du numérique.
     
  • La poésie au secours des droits.
  • Unis-Vers-Elle :

Parcours 2 : Demain tous migrants ?

  • Bientôt les 2/3 des Européens seront confrontés à des phénomènes climatiques extrêmes.
     
  • Construire la paix dans un monde qui comptera bientôt 10 milliards d’habitants.
     
  • Avec les mutations du travail au 21ème siècle : demain tous nomades ?
    Un nombre croissant d’entreprises et d’institutions réorganisent le travail et les espaces professionnels.

Parcours 3 : Inventer demain en interrogeant les Récits qui façonnent nos vies.

L’Histoire de nos vies est faite de multiples racines. N’en connaître que quelques-unes ou se bercer de récits faux ou inexacts ne permet pas d’écrire sur de bonnes bases ce que peut être le chemin du bien vivre. Pour construire demain, il apparaît urgent et salutaire de décrypter le présent et se libérer des fausses croyances, d’opérer un «tri sélectif» :
que voulons-nous garder des traditions, de la modernité ?
Sur quoi baser les nouveaux récits ?
Comment en prendre le chemin ?

  • Les Dialogues et la semaine européenne de l’astronomie et des sciences spatiales qui se tiendra à Lyon du 24 au 28 juin 2019, sous le titre : « Faire face à l’obscurantisme ?»
  • Se libérer des fausses croyances qui nous divisent.
  • Exemple : la découverte de Lucy, l’australopithèque, et les avancées scientifiques en biologie ont rendu caduques les affirmations selon lesquelles il existerait des races humaines.
  • Avec Maurice Taïeb co-découvreur de Lucy, Henry de Lumley paléoanthropologue, Marie-Antoinette de Lumley-Woodyear préhistorienne et paléoanthropologue française, médecin, directrice de recherche émérite du CNRS, de célébrité mondiale pour son travail à la Caune de l’Arago avec son mari Henry de Lumley, ils ont découvert l’Homme de Tautavel en 1971
  • Un autre regard sur la terre :
    en résonance avec « Notre pays, c’est la Terre » et « La Terre vue de l’espace »
    Avec les astrophysiciennes dont Hubert Reeves, Jenny Sorce, Isabelle Vauglin.
  • « La Terre vue du cœur »
  • Le numérique : service ou sévice ?
    Des écrans à la place des nounous !
    Atelier des enfants sur leur rapport aux écrans : de l’éveil à la dépendance. Agnès Duvernois, des Bibliothèques de Lyon.
  • Nourrir sainement 10 milliards d’humains tout en préservant la planète : une utopie ?

Manifestations artistiques

  • Chemin de Droits/Chemin Faisant
    pour visiter, faire vivre et incarner chaque article de la Déclaration Universelle des Droits humains (du Vieux Lyon au parc de la Tête d’or, en passant par la Guillotière et la Martinière).
    Exposition de Yacine Ait Kaci et son personnage ELYX, la mascotte de la conférence internationale sur le climat (COP21)
  • Première de l’Opéra Didon et Enée,
    d’Henry Purcell, le 5 juillet sous les arbres du parc de la Tête d’or et dans le Vieux Lyon, avec Malika Bellaribi, surnommée « La diva des quartiers » et la troupe lyrique « Voix en développement continue»
  • Présentation du film-documentaire de Jean-Gabriel Perriot « Y’a de la joie dans ce combat »
    qui dresse le portrait d’un groupe de femmes pour qui la musique est un moyen de résister et de sortir de l’isolement.
  • « Azaria, passager de l’exil »
    un spectacle créé avec les enfants apprentis comédiens de «Vagabondages». La question du déracinement à travers le destin d’Azaria, un soudanais d’une quinzaine d’années qui rejoint la France.
  • Présentation du film « Collecte de gestes en exil »
    de la Cie Anou Skan. Aller à la rencontre des demandeurs d’asile, collecter les gestes qui permettent de communiquer au-delà des langues et des cultures, et d’exprimer notre part d’humanité.
  • Récits-Stances, « Co écrivons Demain »
    un grand jeu de société poétique sur l’avenir, avec Vincent Avanzi, Malek Boukerchi, Mathieu Baudin, Sophie Peeters, au cours du 1er trimestre 2019, au Ground Control à la gare de Lyon.
  • Tour du monde du Récit et de la poésie
    avec Vincent Avanzi et Malek Boukerchi

Des auteurs aux Dialogues

  • Alexi Jenni: De l’imperfection, édition Bayard.
  • Isabelle Delannoy : L’économie symbiotique : Régénérer la planète, l’économie et la société, édition Acte Sud
  • Dorothée Browaeys : L’urgence du vivant : Vers une nouvelle économie, édition François Bourin
  • Kent : Peine perdue, édition Le Dilettante
  • Olivier Frérot : Vers une civilisation de la Vie. Entreprendre et coopérer, édition Chronique sociale
  • Malika Bellaribi : Les sandales blanches, éditions Mon poche