2017 Échanger pour mieux comprendre le monde

1ère édition des Dialogues en humanité au Togo

Echanger pour mieux comprendre le monde, pour agir en citoyens, du niveau local à l’échelle
planétaire.

Pour ces premiers dialogues en humanité au Togo, trois sites symboliques et non des moindres ont été retenus pour abriter l’évènement. Ci-dessous, voici présentés les trois endroits :

Togoville:

C’est un petit village de la région maritime du Togo qui se situe à  35 Km de Lomé, capitale du Togo. Togoville est célèbre en tant que centre des pratiques religieuses animistes. Des dévots arrivent de tout le Sud du Togo pour étudier et pratiquer leur religion. On voit des fétiches et des sculptures en bois devant beaucoup de maisons. C’est pourquoi le comité d’organisation a choisi de faire une visite dans ce village et pour enfin y découvrir au centre artisanal les traditions et les croyances de la localité.

Agbodrafo:

La ville d’Agbodrafo ( située à 35 Km de Lomé sur la côte togolaise) est une ancienne cité portugaise (auparavant Porto Seguro) et qui est reconnue comme faisant partie de la « Côte des esclaves ». On peut y découvrir la maison des esclaves et le puits des enchaînés. Cette maison a servi à héberger des négriers portugais et sa cave a servi de casernement des esclaves. C’est donc cette maison qui accueillera les dialogues en humanité en ce 14 Avril 2017.

Lomé:

La maison nommée « Case des Daltons » (case typique de Lomé) est un centre culturel qui abrite une galerie d’art, des expositions, des concerts etc … La Case des Daltons est situé au situé au cœur de Lomé au Quartier Tokoin Hôpital, d’où l’on peut se rendre dans le centre de Lomé à Pied. La décoration y est très artistique et présente un cadre agréable et apaisé.

Motivations des dialogues:

Au vu des bouleversements socio-économiques qui s’observent aujourd’hui au Togo et un peu partout au Togo, il s’avère de trouver un créneau qui réunisse plusieurs acteurs de la société civile internationale, des artistes, écrivains, poète pour essayer de trouver des repères et des approches de solutions aux différents défis de notre époque. Nous pensons donc qu’il est urgent de prendre conscience et initier des actions concrètes de pour remettre l’humain au centre des différents problèmes qui se posent à l’humanité au travers d’actions concrètes. C’est en ce sens que le Togo a pris le pas et a décidé à l’instar d’autres pays à travers le monde d’organiser ces premiers dialogues au Togo pour réfléchir et échanger collectivement sur les mutations et les défis de notre temps.

14 avril à Togoville et Agbodrafo:

  • 08h00-09h30 : Départ et arrivée à Togoville
  • 09h30-10h30 : Education, Croyances et traditions africaines (Kokou MLAPA, Responsable du centre artisanal de Togoville)
  • 10h30-12h00 : Retour sur Agbodrafo
  • 12h00-13h30 : Pause repas
  • 13h30-14h00 : Atelier  gestes  d’urgences  (Mlle  Clara  SICARD,  Infirmière  et étudiante  en sciences humaines à Lyon, France)
  • 14h00-14h30 : Installation des participants
  • 14h30-15h30  :  AGORA  I :  Histoire  du  Togo  (Mr  Mensah  Edoé  E.  ASSIAKOLEY, Conservateur de la maison des esclaves d’Agbodrafo)
  • 15h30-17h30 :  AGORA  II : Activités  culturelles  (Contes,  poèmes,  etc…)  (Rycano, Humoriste - Christine ADJAHI, Ecrivain, Conteuse, Organisatrice du festival de conte au Bénin)
  • 18h00 : Retour sur Lomé.

15 avril à Lomé:

  • 08h00-09h00 : Visite du monument de l’indépendance du Togo
  • 09h00-09h30 : Retour à l’Espace VIVA à Lomé.
  • 09h30-10h30 :  Temps  d’ouverture  et  bilan  de  la  1ère journée  (Koffi  Séssé  AWUNYO, Sociologue,  Président  de l’association AGOPODE  et travailleur  de  rue  -  Djimi  Djamiou ABOUDOU,  Sociologue,  Directeur  Exécutif  de  l’Association  EVA-Togo  et  travailleur social)
  • 10h30–11h30 : AGORA I : Migration et entreprenariat (AWUNYO Koffi Séssé,Sociologue, Président  de  l’association  AGOPODE  et  travailleur  de  rue  -  Eric  AHOUMENOU, Président des Dialogues en humanité Bénin et de Dialogues Sans Frontière DSF)
  • 11h30 –12h30 : AGORA II : Relation parents-enfants et statut de la femme au Togo et dans le  monde  (Pauline  Matchim  Kenmogne,  Présidente  de  l’Association  Femmes  et  Enfants, Douala  au  Cameroun -  Djimi  Djamiou  ABOUDOU,  Sociologue,  Directeur  Exécutif  de l’Association  EVA-Togo  et  travailleur  social  -    Sitti  Hassani  Bacari,  Diplômé  en  droit humanitaire)
  • 12h30–14h00 : Pause repas.
  • 14h00-14h30 : Installation
  • 14h30-15h30 : AGORA III : Parole aux enfants en situation de rue (Les enfants en situation de rue de Lomé)
  • 15h30-16h30 :  AGORA  IV :  Diversité  culturelle  -  Vivre  ensemble  (Mlle  Clara  SICARD, Infirmière et étudiante en sciences humaines à Lyon, France)
  • 16h30-18h00 : Atelier sur l’exposition d’objets d’art africains (Etat des lieux, leur circulation Lieux  d’expositions  dans  le  monde,  Echange)  (Mlle  Clara  SICARD, Infirmière et étudiante en sciences humaines à Lyon, France)
  • 18h00-18h30 : Bilan de la journée et bilan général (Comité d’organisation des dialogues en humanité Togo) 
  • 18h30 : Temps de la fête

Thèmes:

  • Croyances et traditions africaines
  • Migration
  • Entreprenariat social
  • Vivre ensemble 
  • Relations parents enfants
  • Statut de la femme
  • Prévention de la maltraitance
  • Diversité culturelle/ Vivre-ensemble/ Interculturalité

Ateliers:

Gestes  d’urgences,  Contes,  Humour,  Œuvre  collective,  Danse,  Percussions,  Exposition
d’objets d’art africains qui se trouvent en Europe

1ère édition des Dialogues en humanité au Togo