2016 Programme Lyon 1er, 2 et 3 juillet

Citoyens du peuple de la Terre
devenons des artistes en humanité !

Programme-Dialogues-2016.pdf

Edito de Patrick Viveret pour le réseau des Dialogues

Dialogues en humanité 2016 Affiche A3.jpgDans ce carrefour critique où l’humanité, notre "Frater" (qui signifie le genre humain en latin), est confrontée à des défis colossaux qui peuvent la conduire à sa perte mais aussi à franchir un saut qualitatif dans la voie de sa propre humanisation, deux séries de défis majeurs peuvent se transformer en sources d’espérance: celui des "réfugiés" et celui du chômage de masse.
Le premier appelle plus que jamais un changement de vision afin d’inscrire toute approche politique un tant soit peu humaniste dans la perspective proposée par le réseau des Dialogues lors de la COP 21, dans le "Serment de Paris", d’une citoyenneté de tout être humain en tant que membre du "peuple de la terre".
Ce serment vise notamment à faire de la Déclaration Universelle des droits humains, non un simple idéal, mais un objectif stratégique et un socle juridique.
Cela fonde par exemple la légitimité de toute action de réforme mais aussi, s’il le faut, de désobéissance civique, dont l’objet est de faire respecter l’article 13 de cette Déclaration qui stipule que:
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.
Ainsi, dans une telle perspective, il nous faut considérer toute personne obligée de fuir une situation de détresse quelles que soient les causes de cette détresse (guerre, misère, dérèglement climatique etc.) comme un citoyen à part entière, porteur de droits et de responsabilités (notamment à l’égard des populations hôtes et des territoires dans lesquels il circule et ceux où il souhaite s’installer) et non comme un "réfugié" ou un "immigré" ou pire comme un non humain ce qui est par exemple le cas lorsque l’on donne à l’habitat précaire de ces personnes des noms tels que "jungle"! (cf "la Jungle de Calais").
Cela entraîne certes la mise en œuvre de choix d’organisation, d’accueil, d’aménagement du territoire etc. mais au même titre que les nations le font en leur sein pour leurs propres ressortissants parfois pour des populations beaucoup plus nombreuses (que l’on pense par exemple pour la France aux personnes ayant quitté l’Algérie en 1962).
Le second défi, celui du chômage de masse constitue un drame tant qu’on l’analyse dans les catégories du système dominant où l’accès à un revenu dépend étroitement d’un emploi et d’un travail.
Mais il signale une opportunité en mettant aussi en évidence que nos sociétés peuvent fonctionner sans le travail de millions de personnes du fait des progrès de productivité et du remplacement du travail humain par le travail machine que ces machines soient agricoles, industrielles ou informationnelles (révolution dite numérique).
Il s’agit dès lors de répartir équitablement ces gains de productivité entre tous (réduction et répartition de la durée du travail) mais aussi de réorienter ce capital de temps et d’énergie humaine vers des activités qualitativement supérieures à celles du labeur pour les tourner vers ce que la philosophe Hannah Arendt appelait "l’œuvre" plus que le travail.
C’est aussi le sens originel du mot métier, contraction des termes "ministère" et "mystère".
Un métier relève en ce sens du projet de vie et non d’un simple emploi.
Nombre d’emplois sont décalés ou même contradictoires avec des vocations et nombre de projets de vie n’ont pas de débouché marchand.
Une civilisation de l’œuvre plus que du travail est donc une civilisation où l’on s’attaque à l’énorme gaspillage humain de labeurs marqués par la pénibilité et la dépendance au profit de minorités rentières, afin d’en finir, comme le disait St Exupery dans "Terre des hommes" avec "ces Mozart qu’on assassine" pour promouvoir des sociétés du bien vivre où la question principale n’est plus de savoir ce que l’on fait dans la vie, mais ce que l’on fait de sa vie.
S’il s’agit donc de "devenir artiste de sa vie", "artiste en humanité", il nous faut donc aussi mieux nous inspirer des artistes eux-mêmes pour conduire ce processus de transition et de métamorphose.
D’où le titre de ces Dialogues qui nous invitent à opérer un double changement de posture anticipatrice et chargée d’espérance: "Citoyens du peuple de la terre, devenons des artistes en humanité !"

Démarrons chaque journée par un temps artistique, (pour nous laisser inspirer par les artistes) qui vient nourrir toute la journée et libère l'énergie. Le fil rouge est la question de l'œuvre. Passer du travail à l'œuvre ou comment devenir artistes de nos vies?

Trois parcours chaque jour sur trois jours

Parcours A - Notre environnement est notre souffle

Silencieux et dignes, extraordinairement anciens et pourtant pleins d’avenir, beaux et utiles, autonomes et non violents, les arbres ne sont-ils pas les modèles dont nous avons besoin? nous dit Francis Hallé
Comment retrouver l'âme dans l'espace public? Comment faciliter la rencontre où l'autre devient une richesse? Qu'est-ce qui fait que l'espace public devient un lieu de convivialisme et de co-production du bien vivre?

Parcours B - Réinventer un monde de  re-connaissance, d'encouragement et de soutien mutuel

Ensemble, autorisons nous à élargir nos cadres d’action et de réflexion et ré-approprions-nous l’économie, la démocratie, l’éducation, la politique…
Transition vers une économie qui n'oublie pas la vie et l'espoir

Si nous sommes en panne c'est qu'il n'y a plus d'espoir? Trop de bruit à travers l'emprise affective des médias, du marketing, de fondamentalismes? Comment passer de l'illusion et du prêt à penser pour retrouver ce qui compte vraiment pour nous? créativité, imagination, exploration, audace, persévérance,....
Alors nous avons besoin que chacun trouve sa place dans le monde

Parcours C - Inspirons nous de ce qui est en marche

 Expérimentons de nouvelles solutions, et agissons pour une métamorphose. Les nouvelles générations renouvellent la transmission malgré les difficultés, et inventent au quotidien pour "Demain"

... basés sur le REV

Résistance créatrice

Expérimentation anticipatrice

Vision transformatrice

Détail du programme jour par jour : Vendredi 1er Juillet, Samedi 2 Juillet, Dimanche 3 Juillet

Dès 10 heures: Le temps d'ouverture

Temps artistique pour se laisser inspirer:
Herbarium par Michel Granger
Carte blanche artistique Inde, Afrique, Brésil, Europe, et Dialogues A la Roseraie
Débats démo-ludiques et théâtre dans le parc (statue G7)
Mandala végétal avec Gaëlle Massardier

Accueil des écoles, crèches et ludothèques:
Toupie-Manège et jeux du Monde

Promenade d’ouverture : le plein des sens

Le temps du repas

Cuisine locale et du monde
Chaque midi et chaque soir, tout au long de la journée, partagez librement un pique nique et venez déguster les cuisines du monde à l'espace restauration avec Soline (cuisine bio et végétarienne), Cuisine itinérante et Vol Terre, Messob (cuisine éthiopienne), Artisans du monde et Croc'la vie pour des jus à la Roseraie.
Ces restaurateurs sont tous engagés dans un plus grand respect de l'environnement,une cuisine responsable, de proximité et vous proposent de bons produits qui ont connu le temps d'une préparation humaine et solidaire.
Chaque soir, une chorba (avec le lait et les dattes) sera servie.
Le vendredi 1er au soir, l'association France Éthiopie Corne de l'Afrique vous concocte un couscous aux mille saveurs.
Au déjeuner, au goûter comme au dîner, la convivialité de cet espace vous permettra de poursuivre le dialogue.
Après le temps du repas, chacun est invité à être exemplaire en réduisant ses déchets !

14h-16h: Ateliers du sensible et du discernement

Proposés par de multiples associations, artistes ou scientifiques, les ateliers amorcent la réflexion par le sensible au travers d'ateliers artistiques, comportementaux, ludiques. Parce qu'il n'existe pas qu'une seule forme de langage, ces ateliers accueillent tous ceux qui veulent échanger, s'enrichir autrement que par le seul discours et développer leur discernement: autant d'invitations à la distraction intelligente, pour tous les goûts et tous les âges

Détails disponibles jour par jour

16h-18h: Agoras sous les arbres et forums ouverts à partir des défis auxquels l'humanité est confrontée

Chacun est invité à écouter avec bienveillance et à parler à partir de son expérience​​ autour de thèmes variés.

18h-19h: Temps de coopération-action et témoignages de vies croisés

Temps de coopération-action: la rencontre d'acteurs différents permet de donner du sens à de nouvelles initiatives par l'action et le faire-ensemble

Témoignages de vies croisés: retour à des rencontres plus intimes, où des témoins de vie racontent ce qui les a rendus plus humains. Des témoignages d'espoir de personnes ayant vécu des transformations personnelles et/ou sociales.

Expositions, projections de films, dédicaces

Dédicaces de livres par leurs auteurs

Avec les libraires de Raconte-moi la Terre! et de Shambhalla

Demain, le livre de Cyril Dion

21 Histoires de Transition récoltées par Rob Hopkins Comment un mouvement d'initiatives citoyennes se forme pour réimaginer et reconstruire notre monde

Le développement durable, une affaire d'entrepreneurs  Dominique Bidou;

La Cause humaine et Fraternité, j'écris ton nom!  Patrick Viveret; et Vivement le Monde Avenir co écrit avec Nicolas Hulot et Edgar Morin

Rire, Guérir!  Catherine Dolto; et les nombreux ouvrages de Catherine Dolto, médecin pédiatre et haptothérapeute

Emma est moi Mériem Menant, clown

Les entreprises humanistes Jacques Lecomte, La bonté humaine, et une introduction à la psychologie positive

La République, l'Eglise et l'Islam. Une révolution française Rachid Benzine et Christian Delorme éditon Bayard

Alain Caillé fondateur de la Revue MAUSS et du Manisfeste des Convivialistes

Solidarités émergentes – Institutions en germe; Penser une société ouverte et vive S’enrichir des philosophies et des spiritualités du monde; Métamorphose de nos institutions publiques – Quand l’altérité renouvelle la fraternité Olivier Frérot

Manifeste convivialiste. Déclaration d'Interdépendance édition Le Bord de l'eau

Eléments d'une politique convivialiste par Les Convivialistes.

Pratiquer la Communication NonViolente Françoise Keller interéditions

Quand un peuple parle. ATD Quart Monde Un combat radical contre la misère Bruno Tardieu édition La Découverte

...Et puis te voilà de Hélène Alice

Climat: choisir ou subir la transition? ed RITIMO et Coalition climat

Habitat en mouvement, voyage à la rencontre de l'habitat populaire en Amérique du Sud; Pierre Arnold et Charlène Lemarié

Moi et le monde en crise; Hervé Magnin

Les aventuriers de la finance perdue; Christian Chavagneux et James

L’Aikido Verbal – L’art d’orienter les attaques verbale vers un résultat équilibré  : La Ceinture Verte; Luka A. Archer

La Beauté à la rencontre de l’éducation, Elisabeth Toulet, Ed. L’Harmattan.

Violences dans la République, l'urgence d'une réconciliation, Paris, La Découverte, coll. « Hors collection Social », 2015; Charles Rojzman

Le thé n’a plus la même saveur et Le captif de Mabrouka; El Hassane AÏT MOH

les nombreux livres oeuvres d'art de Michel Granger

Terra incognita, Christine Marsan

Conférence/débat pour lancer l'ouvrage Osons la fraternité à paraitre le 7 juin 2016, ouvrage collectif coordonné par Christine Marsan et Frédérique Renault Boulanger.

Femmes de Dapaong, Myriam Capello-Pichoire

Projections de films

En Quête de sens, documentaire de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière (sorti en 2015)

Demain, documentaire de Cyril Dion et Mélanie Laurent (sorti en 2015). En présence de Cyril Dion qui présentera aussi son livre Demain : un nouveau monde en marche.

L'énergie de l'espoir, documentaire de Jean-Marie Fawer (sorti en 2008).

Les films de Sens Public et de Moderniser sans exclure

Les 30 clips de l'Ecole de cinéma du cinéaste Gaston Kaboré sur le vote citoyen avant les élections locales

Un instant d'éternité de Michèle Decoust (2015)

Sommets pour le Climat documentaire de Bruno Cédat

Hello Mister Chaplin! spectacle sans parole joué par 35 enfants belges et français de tous milieux sociaux dans le cadre de l'Académie internationale de Théâtre pour enfants.

Témoignage en images, récits, par Adnen HELALI: son Centre Culturel des Montagnes de Semmama, la Fête des bergers, le Ciné-Serre...

Expositions

•Expositions en lien avec le Mémorial de Montluc: Germaine Tillion (Association Germaine Tillion), Genevieve De Gaulle Antonioz (ATD Quart Monde)
•Exposition Sacrées paroles! Jeunes et religions, regards croisés du Groupe Abraham du foyer protestant de la Duchère
•Exposition "l'Ethiopie et la route du café" avec l'associaiton France Ethiopie Corne de l'afrique
Buzz du café de haricots magiques à la dernière goutte: C'est au cours du neuvième siècle en Éthiopie que kaldi, un berger fait une découverte qui a changé le penchant pour la boisson de millions (ou même de milliards de personnes.)
• Terre, feuille, oiseaux... le jeu est dans tes mains! La créatrice Liliane Ortega (Honduras) sensibilise au recyclage en utilisant la technique traditionnelle des piñatas (patrimoine culturel d’Amérique Latine) qui  permettent de transformer les déchets urbains en œuvres d’art. Cette exposition est un appel à la préservation et à la protection de la forêt tropicale, et en particulier des espèces d’oiseaux menacées d’extinction.

Démarche Cartographie Citoyenne, portée par la FTCR (http://citoyensdesdeuxrives.eu/) et Altercarto (http://www.altercarto.fr/).

Le temps de la Fête, pour commencer et terminer chaque journée (18h-22h)

La Marche, Danse contemporaine urbaine, à l'initiative du chorégraphe Azdine Benyoucef et la Compagnie Second Souffle http://ciesecondsouffle.com/cie/ 
Samedi soir 2 Juillet Grande scène

• Opéra Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni par Malika Bellaribi Le Moal et des solistes et choristes des ateliers de chant de Bondy, Créteil, Paris et Villeurbanne. En lien avec le programme Une Diva dans les quartiers.
Dimanche soir 3 juillet Grande scène

Chants pour la Terre et la Nature
Felipe Grimaldi (Babuca) et Maria Izabel interprètent des chants et mantras qui évoquent la puissance de la nature et des éléments qui la composent. Ces artistes, issus de la communauté de Terra Mairim au Brésil, apportent la guérison et l'amour intérieur en traversant les frontières du mental à travers des hologrammes graphiques et sonores.
Vendredi matin, Samedi matin et Dimanche soir à la roseraie

Z'Humains! Conférence anti fin du monde, spectacle de et avec Emma la Clown, Catherine Dolto avec la complicité d'Hubert Reeves.
Vendredi 20h30 à la grande scène

Spectacle international et Théâtre de Transformation par Dr. Rama Mani, dont le message universel pour la diversité et la joie puise dans ses racines indo-européennes.
Spécialiste en matière de paix et sécurité internationale, conseillère  du World Future Council, chercheuse au Centre d’Études Internationales (Université d’Oxford) et membre du Jury du Prix Nobel Alternatif, Rama Mani enseigne au Centre de Genève pour la Politique de Sécurité (GCSP), à Geneva Academy et elle est co-fondatrice de Rising Women Rising World. Elle est également poète et fondatrice du Theatre of Transformation.
www.rama-mani.com www.youtube.com/RamaManiNews
Samedi matin à la roseraie, Dimanche soir à la grande scène

Herbarium est un projet pictural sur le thème de la déforestation et de la nature. Les végétaux enduits de peinture, posés en sandwich entre deux toiles de grande dimension sont écrasés par le poids d’un rouleau compresseur de 19 tonnes. Michel Granger, artiste peintre internationalement connu, nous fera le bonheur de peindre en direct l’empreinte des végétaux, branches, plantes et matériaux choisis dans la nature pour faire face à la déforestation dans le monde!
www.granger-michel.com
Vendredi et Samedi

La chose publique ou l'invention de la politique
Atelier, lecture spectacle en arabe et français, et rencontre surprise tunisienne, autour de La chose publique ou l'invention de la politique, texte de Philippe Dujardin, mis en scène par Françoise Coupat, coordinatrice les plateaux France Tunisie, en partenariat avec le Consulat Général de Tunisie à Lyon.
Un atelier ouvert à partir du 23 juin tous les jours de 17h à 21h avec une restitution les 1er, 2 et 3 juillet. Les Tunisiens y compris en Rhône-Alpes sont invités tout particulièrement.

Madeleine et Josephine Hecker partagent Mots du monde qui sont des Chants du monde, des peuples natifs ou premiers. Ces deux adolescentes du Conservatoire National de Musique de Paris proposent un panel musical à travers différentes langues. 

• La chorale des chants'sans pap'ié: Vivre, urgent ! 
Sophie Gentils, artiste, chanteuse, musicienne a repris des textes issu d'ateliers d'écriture organisés par RESF Rhône pour les enfants et familles sans papiers. C'est ainsi qu'est né un spectacle intergénérationel plein d'émotion, de joie et de générosité qui donne à voir et à comprendre sans complaisance et avec humour le parcours héroïque et la vitalité de ceux que nous appelons les sans papiers.
Dimanche 18h à la roseraie

• Slam, poésie et lectures

• D’une rive à l’autre, comme un pont au-dessus de la Méditerranée, résonnent les voix de quatre femmes de toutes les rives de notre mer commune, mêlant leur chant pour exprimer la force de leur détermination à lutter contre toute forme d’exclusion et d’oppression, et contre les peurs, les haines et la guerre, afin de célébrer le dialogue, la convivialité, la solidarité entre les peuples, et la paix.
Dimanche 20h à la roseraie

Les chevaux du vent, conçu et interprété par Sandra Dao, à l'aide d'une bande son du musicien compositeur Bruno Foglia.
Performance interactive de danse et de poésie autour de questions liées aux graines de notre propre bonheur. Ensemble construisons un espace de joie où vivre heureux est un enjeu politique,  la priorité, le but de notre existence ensemble.
Dimanche 10h à la roseraie

Pablo Arruda, contrebassiste et compositeur brésilien et suisse, démontre que la participation du public artiste ou non intensifie la créativité et la communication pacifique et profonde entre les êtres humains. Pablo délivre la création d'une énorme chaîne artistique live à travers un message de paix, de liberté et d'amour. 
Vendredi 19h30 à la roseraie

Catherine Marquette  fait peindre et danser tout un chacun, tout une chacune

• Philippe Cazeneuve et Jean-Pierre Reinmann pour des débats ludo-démocratiques pour le Savoir en acte, et Leçons de physique populaire.
Samedi matin 10h et samedi soir 18h30 à la statue du G7

Pierre Roba de la Tribouille propose une petite forme de Théâtre: Bienvenue ! qui est le résultat du travail mené depuis plusieurs mois avec une population de migrants qui vivent dans deux squats sur la ville de Nantes.
Vendredi 15h30 et 18h, Samedi 11h, Dimanche 14h et 16h30 à la statue G7

• Bami Village, avec Bami Jean Tsakeng, Auteur, compositeur, interprète et comédien, percussioniste.
Un voyage surprenant qui montre la percussion comme un véritable instrument de communication, capable d’émouvoir. Pour un partage des cultures, Bami revendique avec ferveur cette volonté du métissage humain et culturel.
Samedi soir à la grande scène

Fayçal Salhi est un jeune compositeur et joueur de oud remarquable. Il a enthousiasmé les scènes de son pays d’origine, l’Algérie, du Chili, Vietnam, Espagne, Allemagne,.. avec des musiques où la tradition orientale rencontre le jazz.

Roda de Samba Gilberto Guill’  Au menu, une brochette de filles à gorges déployées et de gars à tambours battants, allez-grillant sauce gambas des sambas et autres perles du Brésil.

• Zen Zila acoustique fusionne diverses influences : musique orientale, chanson française, rock, groove alternatif en créant des ponts entre les deux rives méditerranéennes. Le groupe présente le « Chaâba project » («endroit perdu» en dialecte sétifien) qui est un travail de mémoire à travers le son et l'image : bande son de leur documentaire "Chaâba du bled au bidonville ».

Les temps de rencontre formels et informels:

Les migrants une chance: la Coordination Urgence Migrants organise un parcours ponctué de rencontres, de jeux, d'expressions artistiques à partager (avec RESF, ASSEDA, JRS Welcome, Secours Catholique, ATD Quart Monde, LDH, Cellule diocésaine migrants, Antenne Sociale,CIMADE, Cercle de Silence, Habitat Saint Roch, CCFD, Collectif Accueil d'Urgence de Givors, CLASSES).
- Atelier expression écrite et graphique
- Nos ancêtres ont souvent été des migrants
- J'ai perdu le Nord! 
- Des dés et des mots
- Jeu des cocottes
- Une animation autour des emplois non pourvus et attribués aux migrants, et sur l'expérience d'ATD territoire zéro chômeurs.
- Scrabble migratoire

Rencontre des invités africains, de la communauté africaine et amis sur la métropole de Lyon: Ya Mutuale Balume, Aliou Seye, Fatou N’Doye et les invités sénégalais, Mohamed Amara, Mohamed El Maouloud, Eric Stanislas Aoumenou, Abdoulaye Kanté (ADA Forum Eau Energie en Afrique), Irène Koukoui, Christophe Amany, Shoki Ali Said et les invités éthiopiens, les universitaires de l’Université catholique, les anciens étudiants de RESACOOP CIEDEL, les stagiaires des villes en coopération avec Lyon avec Philippe Di Loreto, l’ALPADEF.
Peut-être pendant le couscous du vendredi soir et le temps du repas

Rencontre des initiateurs de monnaies locales

Questions pratiques  

Pour répondre aux besoins des personnes ayant des difficultés à se déplacer, un service de vélo taxi sera proposé lors de l'événement, moyen de transport à la fois pratique, écologique et solidaire qui permet, au quotidien, le maintien de l'autonomie des personnes âgées. Il offre à la fois un service de transport et d'accompagnement aux personnes à mobilité réduite en les aidant par exemple à monter et descendre du véhicule, porter les paquets...

Une monnaie complémentaire, la Gonette, circulera entre nous, mais... où seront les euros, vous demandez-vous? Pourquoi une monnaie complémentaire? A quoi ça sert? Parce qu’il est urgent que l’économie et l’argent soient au service de l’être humain, de l’environnement naturel et de la vie en général, et répondent à des besoins non satisfaits, mais aussi pour prendre conscience que des initiatives de monnaies complémentaires existent un peu partout dans le monde... Des monnaies locales et citoyennes sont déjà utilisées dans certaines régions de France afin de pallier aux dérives de la spéculation et de construire un autre "vivre ensemble". Avec le collectif de la Gonette, le réseau SOL, dont SOL Violette de Toulouse

Un compost est mis à disposition dans le parc pour les déchets organiques et chacun est invité à réduire ses propres déchets et à faciliter le tri vers un objectif zero déchet.

Les messagers du tri, GrandLyon La Métropole
Engagée depuis 2007 dans l’augmentation de la valorisation matière, la Métropole de Lyon, comme toutes les collectivités à taux d’habitat dense important, doit encore améliorer ses performances en terme de collecte des matières recyclables emballages légers et verre. Le stand de sensibilisation au tri a pour objectif d'expliquer le bien-fondé et les modalités pratiques d’une collecte sélective à l'aide d'une documentation complète, de jeux ou quizz et en répondant à toutes les questions des visiteurs.

Une bourse locale d'échange sera organisée, sorte de marché aux puces avec monnaie du jour: il suffit d'apporter un objet en bon état dont vous n'avez plus usage, à échanger contre un billet de solidarité pour recevoir, en contre partie, du temps, du savoir à partager ou un autre objet. Avec les SEL (système d'échange local) de la Région lyonnaise.

Pour vous déplacer dans Lyon: privilégiez les mobilités douces: OnlyMoov.com 

Pour l'hébergement, privilégiez l'hébergement solidaire: Couchsurfing et Bewelcome. Pour les hôtels et campings, voir l'office du tourisme de Lyon.

Les prochains rendez-vous des Dialogues locaux et mondiaux

Les 26, 27 mai 2016, les Dialogues en humanité à Berlin-Genshagen (Allemagne), Alger ainsi que dans le Vermont aux Etats Unis

Les 3, 4, 5 juin 2016 dans le Parc du Vallon à la Duchère, Festival D'art et D'air

Le 30 juin 2016, nous ferons une ouverture de témoignages de vie croisés "lutter face à la barbarie" au Mémorial de l'ancienne prison de Montluc avec l'ONAC - Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerres et d'attentats.

1, 2, 3 juillet 2016 au Parc de la Tête d'or à Lyon, le RDV international des initiateurs de Dialogues en France et dans le monde, à la rencontre des promeneurs du weekend.

4 et 5 juillet 2016 séminaire des intiateurs de Dialogues en humanité dans le monde

Le 9 juillet 2016 nous continuons au Grand Parc, Iloz et plage à Miribel-Jonage, avec l'opéra Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni par Malika Bellaribi-Le Moal et des solistes et choristes des ateliers de chant de Bondy, Créteil, Paris et Villeurbanne. Participation des danseurs de la Compagnie Second Souffle. En étroite coopération avec le Festival Couleurs Mundo, l'EPI association culturelle de Vaulx en Velin, l'AFEV et les équipes d'animation du Grand Parc. Le thème de la re naturation sera au coeur des Dialogues en humanité

Contacts:

Lilian Ortega et Sébastien Marques, référents logistique, hébergement, transport,
Lila Gouache, référente programmation,
Claire Patin, référente programmation artistique,
Laura Perrin, référente communication,
Léa Delalee, référente bénévoles,
Geneviève Ancel, coordination gancel@grandlyon.com, 33 (0)4-78-63-40-40 ou 33 (0)4-26-99-38-72