Cr. 25 octobre 2018 Lyon

Evaezi Otuorimuo, étudiante, ancienne stagiaire 2017 Dialogues en humanité, travaille sur la démultiplication des expériences à grande échelle sur l’agriculture durable et l’alimentation food suvereinity face au climat, Dialogues, avec Fireflies en Inde et ENDA Graf Sénégal (introduction du mil, milet/raghi qui supportent les températures extrème) idem avec Equateur. Montée en compétence.

Stéphane Corcuff universitaire, maitre de conférence sur la Chine, IEP, enseignant chercheur, enseigne aussi le Qi Gong, en tant que sinologue, en chinois; a rencontré à Taïwan (survie et innovation, révolution numérique) un maitre de Qi Gong (pratique 13è sciècle du temps de la dynastie des Song). Boudhiste, pratique le yoga, transmet le corpus de qi gong en occident, respiration profonde, qi gong et méditation. On n’apprend pas à un enfant à respirer ou à monter un escalier, simplicité, fondamentale dans la vie. enseigne en chinois et en français, gratuitment aux collègues de sciences po sur les berges du Rhône. et dans son dojo. Voit la transformation chez les élèves. Contribuer au mieux vivre durablement ensemble. A partir de cas concret de gestion de stress, transfo d’energie négative en energie au moins neutre, puis positive autant que possible. vibrations

Anne de Laval, Vibration et sourire, rencontre lors de la rencontre à la librairie de Cyril Dion, est arrivée à Lyon en juillet. Vivre ensemble sur la même planète, sensible à l’alimentation, a vécu à la campagne, père jardine, est intervenu pour la COP22 au Maroc, débat à partir du film Demain avec dees étudiants africains. A partir aussi du savoir faire ancestral, voie de la sagesse. Accompagnement d’équipe et individuel. Souhaite s’investir pour les Dialogues.

Constance, Master2 Lyon et avant à Lille. est lyonnaise. Intéressée pour le stage étudiant. Sensible à l’alimentation, agriculture, a vécu en Chili 1 an, intéressée par l’amérique Latine.

Agnès Duvernois, bibliothèque de Lyon à la Duchère (parmi les 16 biblio de territoire). Lien avec le Festival D’art et D’air dans le parc du Vallon, un mois avant les Dialogues au parc de la Tete d’or. Agnès est dans le réseau des biblio et a participé aux Dialogues en juillet sur le bon usage du numérique (3 agoras avec échanges très intéressant). Est animatrice numérique à la biblio de la Duchère. et membre d’un réseau de strcture d’accueil et meilleure maitrise de l’outil. Force de propositions BML, cf Gilles Eboli directeur a demandé de travailler sur la Duchère puis extention possible sur le territorie dans son ensemble. en lien avec le Hors les murs. Réinjecter de l’humain dans le numérique. BML apport savoir faire mais besoin de plus en parler, car trop à l’étroit avec l’outil au sens strict, alors que bcp de questions de société, de territoires. Temps fort avec le Festival D’art et D’air sur la place de l’Abbé Pierre devant la biblio. travail avec le réseau des Cités d’Or, donner la parole aux habitants pour se réapproprier le numérique. Parler plutot d’internet avec un public qui n’a pas forcément accès facile. Permettre aux habitants de s’exprimer sans subir. Espace intergénérationel lieu de sociabilité. par les mots, les images, forum ouvert, … Approche du numérique dans notre société. idée est venue en entandant une personne d’une trentaine d’années venant avec ATD Quart Monde qui s’est exprimée en toute simplicité.

Catherine, suite à maltraitance et question de l’enfant maltraité. Handicap, éduc spé, éducation jeunes enfants. Comment sortir d’un cercle vicieux. a participé aux Dialogues en humanité et a retrouvé de l’espoir, enfance paysanne, ultra sensible (sent les perturbations). vient avec l’espoir, ne pas deserter, ne pas démissionner. La vie est précieuse. refus de la corruption. souhaite transmettre à ses enfants; chemin pour positionner son énergie pour la cause humaine. propose son appui pour s’élever et faire grandir l’estime de soi. Membre d’une troupe de cabaret. Danse de l’etre Françoise Cormont. A appris l’amour inconditionnel de ses grands-parents.

Gabrielle Smit médecin généraliste, Saint Etienne et asso Aplus pour l’humanisation des soins. retour tres positif de la part de l’asso sur la communication dans la qualité de présence des soignants dans les EHPAD. Prendre soin de l’autre en prenant soin de soi en préalable. L’amour qui passe par une présence (plus que par la quantité de temps), sans souffrance. A fait le lien avec les Dialogues. Formations dans le monde médical, passage par les ateliers du sensible avec des personnes qui vont et qui viennent. Ok pour les formateurs de revenir les années suivantes. Film sur l’Art de la toilette (dont l’affichage n’était pas bien indiqué, peut etre à revoir en 2019).
 communication et échanges, association des échanges vécu action et philosophie.

Anne rebondit sur être ancré pour etre présent à l’autre, a vécu avec sa maman malade Alzheimer, en étant ancré en soi, importance pour etre en relation.

Stéphane relie avec la pleine conscience, etre soi pour etre utile aux autres par la pleine conscience et la présence à soi et aux autres, en neutralisant les débordements affectifs en positif ou négatif face à la vie. cela rend les choses plus facile au quotidien. La joie elle meme est un débordement, pas seulement la colère ou la peur. l’autenticité dans la simplicité.

Gabrielle a distribué les programmes dans le parc pour faire qq retours utiles.

Isabelle Lagarde cf campagne de com du département sur l’allaitement maternel il y a longtemps, renvoie à l’importance d’être ancré pour être présent à l’autre. Isabelle travaille au sein de la direction des relations internatioanles. avec les acteurs du territoires (asso, collèges..) tourné vers l’international, éducation à la citoyenneté euroépenne et solidarité internationale. Appel à projet, et Festival des solidarités à l’hotel de ville les 16 et 17 novembre (suite à la semaine de la solidarité place Bellecour, lieu très hétérogène et ouvert, importance du chapiteau où chacun pouvait entrer, pas de porte à pousser, jusqu’à 25 000 visiteurs sur 3 jours dont un sur 2 entrait par hasard). La dernière édition a été marquante, avec la Tunisie invité d’honneur et thématique, or la veille de l’ouverture ce furent l’attentat au Bataclan et au stade. Or tout aurait dû fermer et le chapiteu est resté ouvert avec l’autorisation du Maire, on s’est senti allié face à une difficulté commune, alors que la Tunisie était de façon duale productrice et victime de terrorisme. Evénement miroir entre le festival de la solidarité (novembre) et les Dialogues en humanité (juillet). Lien avec les 15 coopérations de Lyon dans le monde, la question du DD est revenue revisiter tous les sujets. Le 17 novembre événement grand public à l’Hotel de Ville sur des sujets qui brassent la société civile. l’objectif est que chacun à son échelle. Ex du centre Léon Bérard avec l’accueil et le barrage des langues de ceux qui arrivent d’ailleurs. et question de la santé mentale avec le Vietnam et l’hopital Saint Jean De Dieu. Et la question de l’autisme entre le Vinatier et les publics enfants et aducltes dans les écoles en Arménie.
Projet de Dialogues en humanité en Arménie et en Roumanie. Lyon est le seul coopération avec la Roumanie au sein de l’Union Européenne. L’inclusion des citoyens Rroms.

Sylvie Di Palma retraitée de l’IAELYON, a connu les Dialogues à Dakar puis s’est impliquée aux Dialogues. étonnée que trop peu de lyonnais connaissent les Dialogues. A contribuer à créer/lancer les Dialogues en humanité en Arménie. Travaille avec un réseau d’anciens étudiants de l’iae à l’international. Arménie, Pérou, Australie. fait un ateleir d’Art Aborigène dot painting. Revient des 3è Dialogues en humanité à Prato à coté de Florence. Bénévole qui distribue des brochures dans son sac, aide pour les étudiants, aide pour développer l’hébergement solidaire. Ce soir reçoit une bénévole des Dialogues de passage à Lyon. Aide les anciens étudiants stagiaires pour trouver du travail. a assisté aux Dialogues en Inde. Les Dialogues portés beaucoup par les femmes.