Cr.25 janvier 2018 Lyon

Yves Petit ATD Quart Monde, tour de table et participation d’ATD Quart Monde 2017 et 2018. occasion en 2019 d’un projet international sur les indicateurs de pauvreté par les personnes qui la vivent.
Territoire zéro chomeur de longue durée, en partant du constat que l’argent, le travail et les gens qui voulaient travailler ne manquaient pas. expérience sur 5 ans à St Jean à Villeurbanne, dynamique de territoire, EBE entreprise à but d’emploi. avec les Dialogues sur le thème, il est trop tard pour etre pessimiste! personnes privées d’emploi, utopie ou réalité. lien avec Thiers. Agora avec dialogues avec d’autres.
questions des préjugés, des personnes en pauvreté, ateliers du sensible. et lien avec le collectif du refus de la misère qui organise la journée de refus de la misère 17 octobre (fondtion de l’abbé pierre…)
scène ouverte avec des textes dit par des personnes qui s’expriment à partir de leur vécu. Projet plus collectif. sur une société qui veut faire lien ensemble, atelier d’écriture, écoute d’autres personnes et d’autres collectifs.
Chorale d’ATD et Chorale des Sanspapiers, en invitant d’autres chorales à Chambéry, Puy En Velay. Possible de le faire à la roseraie et ou sur la grande scène.
Problème de la mobilité de certaines personnes. Transport possible par un vélo taxi.

Arthur Vincent, stagiaire 2018, Master 2 sur les acteurs associatifs, avant déjà Master 2 sur les études urbaines et les enjeux métropolitains, souhaite intégrer les publics étudiants, exemple un ami à Robin des Villes et sur les espaces publics, avec projets pro.

Cygpha des Monts de la Madeleine entre Thiers, Vichy. cf réunion avec la FNARS acteurs associatifs et financements. plusieurs projets de Dialogues dans un petit village La Chabanne et La Prugne dans le Mont de la Madeleine, sous les arbres avec accueil en cas de pluie. Partition des publics de la montagne entre ceux qui veulent partager et échanger et ceux qui veulent être tranquilles. propositions d’échanger sur ce qui se passe dans les différents points de vue. Reflexion. Projet autour du 14 juillet ou pas. cf Pellerinage des Monts de la Madeleine, considéré en 1761 comme étant trop festif.
Demande d’un atelier du féminin en 2018?

Gabrielle Smit a découvert les Dialogues en 2017, ok pour aider à préparer les Dialogues.

Marine Kohlhaas du MAN atelier autour des jeux coopératifs, gestion de conflits, accueil des palestiniens israeliens, projet de médiation nomade le soir dans les quartiers à St Fons et Vénissieux pour un retour aux Dialogues 2018, camping car tagué à l’éffigie de Martin Luther King et Gandhi. Lien avec Cie Second Souffle.

 mois d’été en 2017, à élargir à d’autres villes en 2018.

Isabelle Lagarde, service des relations internationales de la Métropole, partenariat avec l’Arménie et la Roumanie. Sommet de la francophonie avec Erevan. Anniversaire de la Fondation d’Erevan, et 30 ans du tremblement de terre en 1988. 200 ans Coopérations Lyon et Erevan. Communauté très forte et organisée à Lyon. Découverte de cette culture et ouverture sur les autres. Lien avec les Dialogues en humanité le 16 juillet à Erevan cf Sylvie di Palma Luciné Arzumanian.
Roumanie partenariat avec une commune pour la question des allers retours de personnes Rroms. Association ITD Monde sur place. et lien avec la Fondation Abbé Pierre. Partenariat unique en Europe. la Roumanie a engendré le plus de partenariat avec la France. nombreux champs interactifs dont éco, cultures,
Semaine puis Festival de la Solidarité, cf 23 novembre à l’HDV. Evénements en réciprocité. Appel à projet sur 4 thématiques: 120 projets en 2017. en 2018 55 dossiers déposés, donner visibilité au secteur associatif. Coopérer et rendre visible de l’imagination et capacité de créer des inititatives positives.

Florence Le Nulzec, engagée depuis le début des Dialogues ces dernières années: carto participative (statistique abordable par tous) au service d’un cocollectif qui se pose des questions. Outils. Openstreetmap plus puissant que google (cf Nouvelle Calédonie). donner à chacun les moyens de mieux faire ce qu’il fait, coopérer. Habiter en solidarité dans la vieillesse. Habitat partagé. transition citoyenne. lien avec le Sénégal (Thies et Dakar).

Eugénie Ndiaye urbaniste Collectif Bâtisseuses projet théatre pour participer au développement de logement biosourcé avec les femmes. Valoriser les femmes dans les bidonvilles, comparatif à Ouaga et Lyon. Collectif qui valorise les matériaux Terre. bcp attachées à la transmission et lien avec les autres. Ecoles du vivant. Dominique Gauzin-Muller pdte. Lien avec les ateliers de l’Ile D’abeau et Craterre. Lien avec Négawatt et Archipel citoyens Osons les Jours Heureux.

François Koch école Steiner à Lyon Saint Genie Laval, 200 élèves entre jardin d’enfant et grandes classes. Le monde est composé de droite et de courbe. tout un univers s’ouvre dès la première année de l’école. atelier su sensible sur les dessins de formes avec les bénéfices pour les enfants etles adultes. l’homme est tripartite, les membres (volonté), la tête (la pensée), le sentiment (torax). Le matin on va d’abord réveillé son corps, puis seulement ensuite travailler la pensée (pédagogie), puis conte histoire (sentiment du beau). Les écoles d’aujourd’hui et de demain (de préférence à la pédagogie alternative) et 3 ateliers du sensible dessins de forme, fabrication de poupées (détail pour laisser la place à l’imagination), l’eurythmie dans le mouvement pour l’art

Christine Bisch a fait venir Tony Meloto de  l’ONG Gawad Kalinga aux Philippines. successeurs à Tony Del Rosario (actuellement à Singapour). projet de faire des Dialogues en huanité aux Philippines. ont réussi à sortir 1 million de personnes de la pauvreté à partir de la construction de leur maison. travail sur la sous estime de soi. S’adresse aux hommes en priorité dont les chefs de gang! Des étudiants de Lyon sont partis se former aux Philippines. Cf Ticket for Change. très positif «il n’y a que des partenaires».

Paule Lachèvre de Vaulx en Velin, a accompagné Henryane de Chaponay au Maroc: invite Aida AinChena qui s’occupe des mères célibataires au Maroc, lien avec le livre Femmes d’ici cuisine d’ailleurs. Astrophysicien d’Algérie. Recyclage des végataux plastic et carton (Haïti partenariat avec l’INSA CPREPAD, Jean-Yves Loude et André Zech sur l’histoire de la commune, traitement des déchets livre de JY Loude, lien avec la région de Valu en haiti sur l’agriculture et partenariat), Zineb Tamour algérienne court métrage, promotion de la femme. Association au Maroc Darna.
Architecte chinois Shuong Shu et sa femme au Maroc pour recontruire des villages qui ont été détruits. Concept de la Maison pour tous, livre l’architecture du jour d’après. Dans un contexte de transition écologique. lien avec Zhang Lun.

Najat Reski se sent encouragée par les Dialogues en humanité depuis 2017 avec un atelier de poésie (enfant de 8 ans et femme de 88 ans) proposition d’atelier pour 2018 suite aux 23 ans passés en Italie avec un groupe de poétesses sur l’estime de soi et valorisation de la femme pour la création. Allemagne, Espagne, Pérou… 2 livres sur les langues se parlent (fr arabe… et traduction de poésie et atelier pour se rapprocher les unes des autres). facilite les relations pour la convivialité et objectif de Dialogues en humanité. Livre sur Je suis racine (prix international). récolte d’autres poésies. cf Dialogues au Maroc et marocaines qui souhaite participer (Samia et Aicha Ain Chena).
enseigne les langues arabe, italien… enseigner une parole en plusieurs langues. Lecture de poésie en plusieurs langues avec un grand retour d’émotion, ce qui créer un rapprochement par ce contact émotionnel.

Luc Masquelier arrivé il y a 8 mois sur Lyon, a rencontré Isabelle Guérin, a écouté Henryane de Chaponay. Comédien amateur dans 2 compagnies, travaille dans une grande entreprise+ CNV. liens sociaux intergénérationel et marche. avec les SDF, avec les Petits frères des pauvres. Maison d’accueil. souhaite participer aux Dialogues en humanité par le théâtre notamment. Ouverture pour se sentir ambassadeur des Dialogues. Atelier de th^éatre de baguettes pour travailler sur l’émotionel; cf cie du gai savoir avec les personnes handicapés.

Damien Escafre découvre les Dialogues, néolyonnais depuis novembre. mouvment sportif ile de France jeux olympiques avec Ryadh Sallem athlète multi disciplines, sur le vivre ensemble et handisport. a créé le Défistival venez avec vos différences revenez avec vos ressemblances à Paris sur le Champ de Mars. développe Educapcity pour développer la mixité, et rencontrer les acteurs des cités et des villes. rdv final CapItale avec 11000 jeunes qui ont participé + classes primaires capclasses pour mieux comprendre la situation des personnes vivant avec un handicap. propose de travailler sur EDUCAPCITY à Lyon. Le sport est un vecteur de lien social. Lien avec des sportifs de haut niveau au parcours singulier à faire venir?
Transport de personnes à faible mobilité comme la Joellette.

Bernadette Plas Schwoerer suit 2 projets
Ecole Eris Ecole de français en langue étrangère. apprentissage du français avec la pédagogie Gattegno. en particulier aussi avec les personnes analphabète. Aster formation au Centre social Bonnefoi. personnes réfugiées qui puissent pratiquer la langue française. activité de cuisine et de loisirs. Jeux de français et jeux pratiques.
Lien avec le Bénin, reprendre le modèle de Gawad Kalinga au Bénin. Tony Meloto est allé à Porto Novo. C’est différent de Songhai. projet à adapter au Bénin.
cf Club de basket et agence pour l’éducation par le sport (Jean-Philippe Asensi)

Sylvie di Palma volontaire aux Dialogues. Maroc, Dakar, Bangalore, Prato. bcp de personnes ne connaissent pas les Dialogues ailleurs. ex sur le site, valorisation chez les uns plus artistiques, d’autres plus portés vers les enfants, d’autres plus conférences, ou ex femmes pour l’entrepreneuriat pan afrique à Palmarin.
cf Voeux du Label Lyon Ville Equitable et Durable. Lien avec le salon primevere. Forum international du Bien Vivre début juin à Grenoble. nous représente au Forum Social Mondial à Salvador de Bahia qui est le pendant du forum éco à Davos.
Propose un atelier de dot painting art aborigène, + lien avec le sport. Projet de fresque où tout le monde puisse peindre et participer. Proposition de repas moins cher pour les familles. Atelier sur le zero déchet zéro gaspillage.
Propose des ateliers dans les écoles. et projet Dialogues à Erevan et Australie (Gold Cost ou Brisbane ou Sydney) et Nouvelle Zélande avec Gael Tavernier (+ un professeur invité de Auckland) si possible avec les aborigènes.

Shoki Ali Said parle pour le labo de lettres qui fete ses 20 ans, propose une agora La création: reprendre du pouvoir sur sa vie, trouver des nouvelles solidarités, l’engagement dans les collectivités par un symbole choisi en commun, ateliers de gestes d’écriture et lecture à haute voix.  
10 e anniversaire de la mort d’Aimé Césaire via Annick Thébia Melsan: l’actualité du message d’Aimé Césaire. Venue de Jean-Marc Aurault pdt de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage

Brigitte Scarella ancienne journaliste en reconversion dans les médecines douces. Frustration si on propose des ateliers on est frustré de ne pas tout faire. signalétique et bornes en streaming. chacun sa caméra. borne relais avec les smartphones. placements de marques ou mécénats pour sponsoring. affiches plus nombreuses à prévoir. y voir plus clair dans le dédale des informations. Traductions. feuilles de choux au quotiden. lien avec Museomix pour faire tout au long des Dialogues. Françoise

repas à partager, cf couscous, repas Sénégalais, Disco soup…

Françoise Coupat metteure en scène, avec la Tunisie. ex travail entre Tunisie et France sur La Chose publique, traduit en dialectal tunisien, lien avec les universités. présentation en 2016 avec de jeunes tunisiens. Film sur Henryane de Chaponay qui a inspiré les Dialogues en humanité et le Forum Social Mondial, et son histoire de vie. idem pour faire connaitre Aimé Césaire. film Couscous et graines qui se font voler leur graine et parle poétiquement de leur terre. Film de Abraham Ségal «Apprendre à vivre» avec Edgar Morin. Comment il intégre l’école. Film sur les fossiles au Kenya.

propositions de Annick Thébia-MelsanEléments pour nourrir l’organisation d’une Agora sur Aimé Césaire et l’actualité de son message aux Dialogues en humanité, Lyon 2018

L’histoire est toujours dangereuse.

Mais c’est à nous qu’il appartient, à chaque instant,

d’établir et de réajuster la hiérarchie des périls

Aimé Césaire

 

QUELQUES MOTS SUR l’ACTUALITE DU MESSAGE CESAIRIEN

 

2018 marquera le dixième anniversaire de la disparition d’Aimé CESAIRE, mort en Avril 2008. Dix ans après, il importe de mettre en lumière la présence du legs qu’Aimé CESAIRE, poète, militant et politique a durablement inscrit pour le droit, contre les dérives du colonialisme, de l’hégémonisme, de l’idéologie et au-delà contre tous les logiques d’oppression et d’atteinte à la dignité et à la responsabilité humaines.

 

Le message césairien n’est pas un blanc-seing donné au victimaire. Sa révolte contre les crimes rétérés de l’actualité et de l’histoire, dénoncés  et condamnés, parle à nos consciences car elle est illuminée par la grandeur de son souffle poétique et liée, avec lucidité et vigilance, à l’exigence de l’imbrication dialectique des droits et des devoirs. Dans les défis de notre monde fracturé, où se recyclent l’hégémonisme, l’irresponsabilité  et la domination, ce message reste majeur comme un appel au sursaut qu’il faut rappeler, approfondir et faire entendre.

Césaire et la constellation d’humanistes de la décolonisation. Par sa foi dans l’Humain,  par son adhésion à l’héritage africain, par son propos humaniste mais sans concessions, le legs d’Aimé Césaire est l’une des expressions majeures d’un élan collectif et partagé pour l’éradication du racisme et l’avènement d’un monde enfin décolonisé, responsable et solidaire. Au centre d’une constellation de fraternités d’Europe, d’Afrique et de la Diaspora, d’Asie et d’ailleurs, de luttes et d’engagements menées pour le triomphe du droit, son apport demeure, irremplaçable, pour la reconstruction de l’imaginaire  des colonisés comme  des colonisateurs d’hier et d’aujourd’hui afin d’ aboutir au dialogue interculturel que commandent une histoire et un destin communs. C’est dans cette perspective que fut conçu en 2009 à l’UNESCO le programme TAGORE- NERUDA-CESAIRE : Pour un universel réconcilié avec l’ambition d’ élever dans l’esprit des hommes les défenses de la paixpour fonder des valeurs nouvelles, stimuler l’imaginaire politique, ressourcer la gouvernance démocratique et la responsabilité citoyenne d’une modernité partagée.

CESAIRE et ses Armes miraculeuses

Son parcours emblématique, les singularités de son engagement contre le dogmatisme idéologique, confèrent à CESAIRE, visionnaire, créateur d’armes miraculeuses, une place à part et une aura particulière pour éclairer nos luttes d’aujourd’hui contre la récurrence protéiforme de la haine et de l’irresponsabilité. Armes que nous sommes nombreux à considérer comme plus actuelles et pertinentes que jamais. 

Aussi faut-il, dix ans après qu’il nous ait quittés, faire entendre la voix d’Aimé CESAIRE, majeure et irremplaçable pour scruter la croissante et complexe interaction entre le Particulier et l’Universel confrontés aux chocs et aux défis impérieux des bouleversements de notre monde contemporain. Cette voix est de celles qui ont su anticiper la complexité des processus d’émancipation et de citoyenneté globale et contribuer aux refondations anthropolitiques et inter-culturelles en cours. Fidèle au meilleur de la mobilisation des civilisations pour l’humanisation du développement, la complémentarité et la coexistence des peuples, CESAIRE nous a offert des outils irremplaçables pour affronter le risque de l’Histoire, par une approche lucide et pragmatique dont la société française et la communauté mondiale ont plus que jamais besoin.

 

Agora aux Dialogues

Il y a deux manières de se perdre.

Par ségrégation murée dans le particulier ou par dilution dans l’Universel. 

Ma conception de l’universel est celle d’un universel riche de tout le particulier,

coexistence et approfondissement de tous les particuliers.  

Lettre à Maurice Thorez -1956

 

Ces mots d’Aimé Césaire, extraits de la Lettre à Maurice Thorez semblent être écrits aujourd’hui tant la question de nos singularités dans l’Universel est pertinente et tant sont aussi récurrents et alarmants les facteurs brûlants qui commandent de se ressaisir - avec une priorité absolue – du rapport à l’Autre, au Divers et au monde à l’heure où les dysfonctionnements sociaux, culturels et environnementaux se complexifient et s’approfondissent, menaçant la planète, l’humanité globalisée et chacun de nous.

 

2008-2018, une décennie ambivalente, marquée par l’imposition d’une globalisation accélérée. Riche de percées fulgurantes, d’avancées démocratiques, d’innovations technologiques, de croissance économique. Toutefois, elle a vu s’aggraver dans nombre de domaines, la stagnation, le recul, les conflits, le terrorisme, la pauvreté, l’intolérance, la disparité, l’instabilité, le nationalisme, l’exil et la migration forcée, le racisme, les formes contemporaines d’esclavage, l’exclusion  tant  au Sud qu’au Nord, dans la société civile internationale, le cadre national et l’inefficience de l’action multilatérale. De nombreux facteurs affichent une dévastation de l’humain, et mettent en échec la vigilance intellectuelle et la responsabilité éthique et politique Sur fonds de catastrophes naturelles, de tragédies humanitaires.  La recrudescence des échecs à la Paix, les obstacles nombreux,  les mille formes de violations des droits de l’homme continuent d’hypothéquer le présent et de mettre en échec la solidarité et les valeurs du développement humain. Une violence endémique et lourde de conséquences sociales et culturelles règne souvent sur fonds de contraintes économiques, du fardeau terroriste, de destruction de l’environnement, de manipulations du spirituel et du confessionnel.

 

Quoique Aimé Césaire n’ait pas vécu cette période contrastée, il en a anticipé les logiques et les développements. Aussi interroger, sous le signe de sa pensée, cette accélération de notre modernité ambivalente, invite à marquer cette date comme une célébration opératoire de la mémoire de l’homme et du Poète Césaire, car la lucidité de ses analyses de notre réel socio-historique offre un ressourcement en même temps qu’ils nourrissent  le débat , la réflexion et l’action