Cr. 04 Septembre 2016

Dialogues en Humanité / Conseil International du dimanche 4 septembre  2016

1.  FSM
Débat sur une  certaine fermeture /ouverture du FSM  dans l’intégration des méthodes sensibles des Dialogues. Ce débat renvoie au CR rédigé par Anne Marie suite à une mini réunion skype faite aprés le FSM .

En conclusion
Debora propose que nos focalisions nos énergies pour œuvrer dans des mouvements qui sont déjà dans l’ouverture de nos méthodes sensibles, que nous clarifions notre objectif d’être ensemble, que nous fassions  de notre objectif d’être bien ensemble un objectif politique.

2. Débat sur la manière de vivre l’hétérogénéité du groupe

L’hétérogénéité peut susciter des conflits où l’on tend à supprimer « l’autre différent » mais en fonction de  nos méthodes de gouvernance il n’y a pas forcément conflit  dans l’hétérogénéité.

Des remarques sur  notre manière de vivre les Dialogues :
Ivan « Sortir de l’illusion du consensus » (voir les travaux de la philosophe belge Chantal Mouffe et de Mireille Delmas Marty) et ( (Marcos)  sortir de « la peur du conflit »  … (Geneviève)  « Nous ne sommes jamais dans le consensus fluctuation permanente ».

Pour renouveler la politique  il faudrait réussir à

  • Créer dans le système des espaces démocratiques qui permettent de confronter les oppositions y compris les plus radicales. Nous avons commencé à initier dans les Dialogues des méthodes pour traiter nos désaccords  mais  il faut développer, approfondir ces méthodes, innover dans ce domaine y compris dans l’expression de tous les registres de nos émotions.
  • Construire des méthodes pour identifier les endroits où ca flotte, où ca manque de repères, même si c’est pour in fine exprimer notre volonté de préserver de la fluidité, du mouvement dans la vie collective des Dialogues. (Natacha : Exemple comment on entre dans les Dialogues pour les nouveaux arrivants, clarifier les rôles des instances, sortir de la déperdition d’énergie pour comprendre comment trouver sa place dans l’organisation de cette gouvernance horizontale, Geneviève : exemple de la représentation des Dialogues à l’étranger car personne n’est légitime pour décider au nom de tous les autres). Si les Dialogues sont un mouvement émergent basé sur la spontanéité de l’instant  le groupe a besoin aussi de systèmes de repérage.

Propositions :
Nous  observer dans nos méthodes et poser ce que nous observons, noter comment nous gérons les conflits, les montées émotionnelles et les croyances dont elles dépendent parfois. Nous observer tout en travaillant. 

  • Travailler en amont et en aval nos émotions, la différence de nos perceptions (si je ne suis pas entendue alors naît le conflit) pour faire de la prévention des conflits nés ou pouvant naître (voici mes peurs par rapport au groupe et mes peurs par rapport à moi) exprimer son malaise désamorce l’escalade du conflit.
  • Savoir aussi écouter  ceux qui viennent de l’extérieur nous observer et qui nous renvoient en miroir qui nous sommes (mémoires des étudiants )
  • Créer un espace dédié à cela reconnu par le groupe avec un accompagnement des personnes

Notre axe de progrès :
comment on réussit à faire et comment on réussit à ne pas faire?
Créer un espace sur le site ou sur  One Drive pour réunir nos méthodes, assemblage, les outils et réflexions déjà produites, les CR , rapports de stage etc…
Ecrire en plus de la charte notre « chemin de vie » exemple : 20 propositions qui tiennent sur une ou deux pages pour identifier c’est quoi l’essentiel dans les dialogues ?
Proposition de créer une cellule de volontaires pour accompagner la clarification de nos méthodes ( Natacha, Ivan voir la composition de la cellule facilitatrice de la préparation du séminaire de bilan de juillet.