Cr. 05 janvier 2014

Compte rendu réunion vidéo-conférence
dimanche 5 janvier 2014

Présents

Anne Marie Codur (Boston – USA)
Geneviève et Jean Jacques Ancel , Simone Kunegel,  Ihsane Bekkaye,    (Lyon - France )
Nadine  Outin  (Bourges- France)
Siddhartha  ( Bangalore- Inde)
Patrick Viveret ( Nanterre- France)

Durée : 14H30 à 16H30

Compte rendu des échanges

Le climat :

En cette première réunion de l’année 2014 le cercle de notre téléréunion s’agrandit. Nous sommes très heureux d’y accueillir Anne Marie Codur qui nous parle en direct de Boston, ville enveloppée nous dit-elle d’un climat glacial, avec une température de – 15° alors que de l’autre côté du globe Siddhartha nous annonce un modeste 20° à Bangalore et qu’en Europe la douce France hésite entre 9 et 12 ° la pluie, le vent et parfois le soleil en fonction des régions d’où nous parlons : Paris. Lyon. Bourges. Heureusement la chaleur et la convivialité de nos échanges rééquilibre très vite ces différences climatiques. 

C’est précisément sur le thème des changements climatiques que s’amorcent nos débats et qu’un premier centre d’intérêt commun relie Anne Marie et Siddhartha quand ce dernier  présente les focus des prochains Dialogues en Humanité indiens en Février 2014 ( voir son site Pipal Tree : changements climatiques et Justice Sociale, campagne pour le développement de la culture du Mil) auxquels seront présents quelques amis français : Geneviève et Jean Jacques des Dialogues de Lyon, Ivan Maltcheff coach et co-constructeur de collectifs citoyens, le peintre Michel Granger et le danseur Azdine Ben Youcef accompagné de son épouse.

Anne Marie se présente dans ses multiples activités, recherches et centres d’intérêts (consultante pour les ONG, actions dans la culture de paix et la non violence, recherche de solutions aux conflits entre Palestiniens et Israéliens, développement soutenable et respect de l’environnement et aussi chants et musiques.) Ces activités la conduisent souvent des USA à la France, en Palestine, en Israël et en Afrique du Nord.

Siddhartha montre les nombreuses convergences entre son action et celle d’Anne Marie :

  • comme elle, il œuvre en faveur du dialogue interreligieux : rapprochement entre hindous et musulmans en Inde ;
  • il travaille directement avec des universités de la côte est des Etats-Unis : a fait des conférences à Boston College et Pipal Tree reçoit à nouveau cette année 16 étudiants de Ramapo College of New Jersey  pour un stage d’un semestre dans le domaine du développement soutenable.

Autres échanges :

Geneviève rappelle la nécessité de faire converger toutes nos actions mondiales et  nous informe :

  • Du développement des évènements et des Dialogues en humanité des mois prochains (après Bangalore en février 2014, le Bénin en mai) et elle nous invite à consulter le calendrier de tous les évènements visibles sur le site des Dialogues mis à jour par Jean Jacques.
  • De l’engagement de notre ami Ryadh auprès d’Anne Hidalgo qui se présente aux élections municipales prochaines dans le 15ème arrondissement de Paris. Dans l’espoir d’un succès,  Ryadh a proposé à Anne Hidalgo que la ville de Paris s’implique dans la mise en place de Dialogues parisiens.

Ryadh est en relation avec un réseau qui voudrait montrer que des ‘jeunes’ prennent le relais des grandes figures qui nous ont inspirés : Albert Jacquard, Stéphane Hessel et Nelson Mandela.

A propos de logiques de guerres : thème des prochains Dialogues lyonnais

Suite au lien (http://minuit-1.blogspot.fr/2011/01/de-la-crise-financiere-la-3eme-guerr…), que Patrick nous a transmis par mail, présentant disait-il « une analyse assez synthétique des thèses circulant dans nombre de milieux financiers sur les liens entre crise financière et guerre », nous convenons de la nécessité de travailler tout à la fois sur les sources d’espérance et les logiques meurtrières inavouées pour la préparation de la prochaine session des Dialogues de Lyon en juillet 2014. Une des stratégies pour lutter contre ces logiques est précisément de les rendre visibles.   Voir aussi, entre autres, le livre « Boomerang » de Michael Lewis ou les révélations d’Edward Snowden.

Quelques sources d’espérance :

Siddhartha nous avait informés déjà du succès d’un nouveau mouvement politique indien, le parti de ‘l’homme ordinaire’ qui s’est créé sur le thème de la lutte contre la corruption. Corruption qui deviendrait de plus en plus importante en Inde. C’est la première fois qu’un mouvement mobilise tant de monde avec des supporters  dans toutes les classes sociales. Le parti de ‘l’homme ordinaire’ rend visible sur son site tous les comptes de sa campagne.  Il a gagné les élections dans le district de New Delhi avec un budget de campagne qui représente 1/10 du budget des campagnes des autres partis. Cet exemple suscite une modification des discours et pratiques des autres partis indiens qui commencent à annoncer leur volonté de présenter des gens honnêtes.  

Anne Marie parle de sa connaissance du mouvement anti-corruption 5th Pillar de Vijay Anand et des billetszéro roupie’

Patrick propose de recenser tous les mouvements comparables et de permettre ainsi d’identifier ou de soutenir la construction d’un réseau mondial. En Europe, voir aussi le Parti Pirate et la Nouvelle Donne.

Rappel de l’évènement : Sarajevo 2014 (Extrait du Courrier des Balkans : « Il y aura bientôt cent ans, le 28 juin 1914, l’attentat de Sarajevo mettait en marche la machine infernale menant à l’embrasement du premier conflit mondial. Alors que les commémorations vont se multiplier et que les débats historiographiques font rage, des mouvements pacifistes, anti-guerre et non-violents - mais aussi féministes, antiracistes et antifascistes - de toute l’Europe ont choisi de se retrouver à Sarajevo ».)

En réponse à la question d’Anne Marie sur le fonctionnement des Dialogues et sur leur ouverture à d’autres événements ou réseaux, Geneviève souligne que :

  • chacun des Dialogues dans le monde a sa forme propre et fonctionne de façon autonome et autogestionnaire mais en adhérant à la charte, à savoir les principes fondamentaux sur lesquels tous s’accordent.
  • les différents Dialogues sont reliés par le Réseau International sur le mode de ce que les Brésiliens et Ivan Maltcheff appellent ‘la politique de l’amitié’ et se réunissent le premier dimanche de chaque mois en téléconférence.
  • le Réseau est un puissant instrument d’appui aux différents Dialogues. Ainsi, une douzaine de membres se rendront-ils au Bénin – à leur frais - en mai prochain pour soutenir et accompagner les premiers Dialogues de Porto Novo.

CR Nadine Outin et Simone Kunegel .