Cr. 11 Mars 2016

Réunion Réseau International Dialogues en humanité - Paris

Vendredi 11 mars 2016 – Compte rendu du Comité d’orientation des Dialogues en humanité, Paris.

Présents :

Lilian Ortega, honduro-brésilienne, Master 2 Patrimoine et tourisme ; souhaiterait organiser des Dialogues au Honduras. Projet de créer une association (avec sa sœur jumelle) pour aider les mères célibataires. + création de bijoux à partir de matériaux recyclés/récupérés.

Lila Gouache,

Richard Sancho Andreo, né à Oran, de Barcelone, vit à Strasbourg. Président association Passages. Dialogues interculturels centré sur les enfants de 8-9 ans. Avec le Furet, réseau national d’aide aux enfants, lancement d’une académie de la petite enfance pour créer des dialogues pour les 0-6 ans. Rien sur ces Q à la COP21 ! Montage d’un dossier assez conséquent au niveau juridique sur ces questions. Comment ajd prendre en compte les enjeux sur la santé, la nutrition, etc par rapport aux jeunes enfants ? Cmt on le prend en compte en intégrant les enfants et les parents ? (pas seulement avec des professionnels). T aussi ac l’Observatoire de l’air. A aussi travaillé sur les droits des enfants à l’association Thémis. T aussi sur accompagnement des enfants réfugiés ; porteurs de violences qu’on peut essayer de surmonter.

Ségolène De Lastic. Ancienne prof de danse. Membre d’une coopérative Copenham.
Se posent des questions sur la transition. « le jeu de la transition » et université de printemps ; réflexion puis production artistique -> 19 mai à Paris. Possibilité de transposition aux Dialogues ?

Christiane Botbol, ATD Quart Monde. A arrêté ses missions avec le Quai d’Orsay pcq en désaccord. Engagement dans plusieurs associations : présidente des Artistes de l’Océan Indien ; secrétaire générale de L’Ecole du Cinéma Africain ;  proche de la Ligue des droits de l’homme ; se nourrit auprès du groupe Attac 92 (Nouvelle société coopérative de presse ?) et 104 rue Vaugirard. (Veuve du directeur des politiques culturelles à l’UNESCO). S’est rapprochée des Dialogues car douceur qu’elle ressent dans présentation de ses activités lui correspond bien. De formation artistique donc peut animer des ateliers ; s’est formée à une cuisine saine ; coupeur de feu -> massages thérapeutiques.
Relais en France d’une association malgache pour des médias libres.

Lesci et Debret : livre « lumineux » sur la laïcité.
Inviter d.diene@orange.fr Doudou Diene 06 31 40 81 91

Geneviève Ancel, au service des Dialogues en humanité. Pour l’autogestion. Travaille à la métropole du Grand Lyon ; haut fonctionnaire. A créé une nouvelle fonction : créer un service public au service des initiatives citoyennes. A essaimé une peu partout dans les quartiers populaires et dans différents lieux dans le monde -> davantage pris au sérieux. Lien micro-local, action sur le terrain et international. VA = faire passerelle, faire lien.

Dominique Doré. Membre d’un SEL (système d’échange local) depuis lgtps. Habite dans un habitat participatif. Après guerre en Allemagne : veuves ont créé un habitat participatif pour pouvoir travailler et s’occuper de leurs enfants dans le même temps. CASP pour équiper des logements pour mères célibataires. Co-présidente association Relier (un de ses bébés = Terre de liens ; Réseau pour alternatives forestières, lutte contre coupes rases). Cmt aider précaires à réhabiliter leur logement pour payer moins de charges ; sensibiliser à la rénovation écologique, saine. Pour les enfants, proposition de se rapprocher de 4D (dossiers et débats pour un développement durable).
Individus faisaient les ponts (en tant que membres de différents associations / structures) ; maintenant les structures commencent à essayer de faire des ponts (ex : CIMAD est allée voir SEL, personnes réfugiées ont des compétences à mettre à profit). Echange personnalisé pour les réfugiés pour leur donner ce dont ils ont réellement besoin.
MOOC de Colibris : 20 000 personnes intéressées par les Oasis.
Idée d’un speed-dating : qu’est ce qu’on peut faire les uns pour les autres. ATD Quart Monde travaille sur la co-formation ; pauvres ont apporté leur savoir aux élus.
Visites d’habitats participatifs à Lyon en matinée lors des Dialogues. Ex : Village vertical à Villeurbane.
Majo hansotte, Applique les techniques d’entrainement mental auprès des jeunes pour qu’ils soient davantage citoyens. Techniques d’éducation populaire.

Nadine Outin: chaque réunion est un mini-dialogue. Touchée par question de la douceur. Sur une question émotionnellement perturbante, comment avec une parole douce on dénoue un conflit. Couple douceur / violence au cœur de notre humanité, au centre de ses préoccupations. Militante des questions des droits de l’enfant. Expérience en Roumanie et pays de l’Est suite à la chute du mur de Berlin ; 

forum social européen à Saint Denis, 1er forum des enfants au cirque Fratellini ; expérience qui s’est déclinée dans plusieurs villes ; dialogues en humanité des enfants commencent à s’organiser chaque année ; ATD / service Tapori travaille sur inclure les enfants les plus exclus ; Le printemps de l’éducation, fondé par Antoniela Verdiani, travaille sur le lien avec la joie. Sensible à la multiplication de lieux qui sont des oasis : rendre visible cette multiplicité internationale aux Dialogues ? Il faut que les oasis soient des lieux ouverts et non pas fermés (Avirham).
Q de l’Hospitalité : cmt on l’ouvre aux enfants réfugiés ?

Si on ne peut pas rire de Dieu, il devient un enjeu meurtrier.

Patrick Viveret, passeur-cueilleur dans le nouveau néolithique. Au croisement de milieux cloisonnés / qui s’ignorent ; aller-retour cueillette qui nous nourrie et reliance qui aide à ce qu’il y ait une mutualisation de toutes ces richesses, quelle que soit leur origine.

Entrée du Parc : accueil ; mais pas d’accueil de l’autre côté -> pb. Ateliers du sensible pour donner une idée de quoi il s’agit en concentré de ce côté là pour donner un aperçu et envie  aux visiteurs.

Notion de « matrimoine », patrimoine issu des/laissé par les femmes.

Propositions :
- T sur le thème de l’hospitalité.
- Témoignage de vie croisé âge / habitat participatif. Hal’age.

Structurer programme des Dialogues de Lyon :
Q de renégocier le sécularisme de nos constitutions et de nos sociétés européennes.
S’inspirer de ce qui se fait ailleurs. Croisement projets/cultures/disciplines/engagements/réseaux.
Thèmes évoqués :
- Transition citoyenne ;
- Eau-Oxygène : pr respirer préserver air et la vie ;
- La Marche (danseurs de Vénissieux), cf. Gandhi, Martin Luther King, marche de 1983 contre le racisme pour la dignité… faire en sorte que cette (dé)marche irrigue les Dialogues : aller vers l’avant et s’inspirer de l’esprit de grands hommes et de milliers d’initiatives de citoyens partout dans le monde ; On n’attend pas tout d’en haut et on prend son destin en main ; Marche des citoyens du monde.
- Dialogues = Croisement dette financière / écologique / sociale.
- Quel marché pour l’économie ? (résistance créatrice ; chaises enlevées).
- Laïcité / sécularisme et son rapport à la démocratie et à la citoyenneté.

Transition citoyenne / Eau-Oxygène / Culture urbaine -> Résistance créatrice / Expérimentation … / Vision…
Grande question : cmt on constitue un puzzle pour que cette richesse ne donne pas un sentiment de dispersion / éclatement.
Dialogues principaux artisans du Serment de Paris initié lors de la COP21. Lien avec Forum social mondial de Montréal.
Unissons nous = créons notre propre pouvoir. Engagement d’un processus constituant qui répond à une légitimité même si légalité n’est pas encore là. Q des réfugiés change de nature si tout humain considéré cô citoyen du peuple de la terre.

Résistance : tout ce qui est contraire au fait que tout être humain = citoyen de la terre devient objet de résistance légitime.
Expérimentation : sans attendre, par tous ces possibles, on commence à faire vivre cette citoyenneté de la terre. Réfugiés = citoyens de la terre ; personnes en transition, 1ers acteurs de cette citoyenneté de la terre ; calais par ex (lieux de rassemblement) = lieux anticipateurs.
Chômeurs -= transition logique de travail -> logique de l’œuvre.
Créons notre propre pouvoir. Changement de rapport par rapport à la notion de pouvoir (qui n’est plus dominant). A chacun de se l’approprier.
Indiens intéressés par ce point de vue, renversement de posture qui ouvre un champ immense de créativité, d’un nouveau rapport d’altérité.
« L’énergie de l’espoir » = film : appropriation du savoir, du droit, écoute de leur parcours… jeunes arrivent à parler de eux-mêmes comme un espoir. Cmt ces personnes ac leur bagage arrivent à exprimer les choses ac une force incroyable.
Résa ok pour venir mais à consolider. A INVITER. Photographe iranien.
Pouvoir citoyen en marche ; tryptique résilience (on est de plus en plus confrontés à des situations où faute d’avr traité pb à temps on arrive à des situations de dégradation ; résilience anticipatrice, logique de métamorphose) / … .
L’idéal = prévention. De fait, comme ça n’a pas été le cas,
Résilience = Anticipation des catas qui évite le déni. Ex : déni des causes des crises financières passées -> déni crise financière à venir. Cause = démesure de l’économie spéculative -> recyclage de l’épargne vers de l’économie réelle / épargne sécurisée qui échappe à la spéculation = prévention. -> lien Quel marché pour notre économie ?
Résilience donne des boutons à certains… Catherine y est opposée pcq portée par Boris machin qui a été malheureux depuis sa toute petite enfance or ce n’est pas le cas de tout le monde…  le malheur peut faire partie de la vie, mais on peut en être protégé.
Point de vue bouddhiste : La vie est souffrance.
Azdine, Malika… -> Construction de la joie et de la confiance en soi.
Le mouvement des citoyens du monde pour des sociétés du bien vivre, on n’en parle pas seulement, on commence à l’incarner. Si nous étions les embryons de ce mouvement citoyen mondial, comment on organise cette capacité là ? entraide autour de la joie par ex devient un élément majeur de la résistance créatrice, nourrit la vision (sensible et pas seulement mentale) et au cœur de la nature des expérimentations (qu’est ce qui fait que expérimentations renforcent la joie de ses participants). Dialogues : on relaie cette marche / on arrive en marche ; on se pose pour construire ensemble ce mouvement des citoyens.
Rob Hopkins : on nous enseigne beaucoup plus tout ce qui ne va pas plutôt que tout ce qui va.
 

Demain c’est aujourd’hui ; et ce n’est pas simplement ce qu’on voit ailleurs dans le monde / dans le film ; mais aussi une multitudes d’éléments qu’on met en œuvre au quotidien.
Jeune cinéastes et metteurs en scène européens ont fait une création sur les réfugiés ; ont tourné à Calais notamment ; voir Christiane.
Ex d’un spectacle : Roméo et Juliette par Skype entre 2 enfants, entre Syrie et Liban. Le peuple qui connaît la guerre a besoin de se nourrir d’art et d’espoir. Dans une émission sur Arte, taper « Roméo et Juliette par des enfants Syrie et Liban » sur internet.
Œuvre de Gati : fondée sur expérience de l’art dans camps de concentration.
Crise = crise narrative ; pas de récit porteur, source d’espérance. « construire le récit de demain, vers… » = thème des dialogues de 2007. Forme privilégiée du récit = art.
18 juin, journée autour de la construction de récits à Paris. Il y a toutes les modalités artistiques qui sont utilisables dans cette perspective. Proposition Sandra Dao, performance interactive (voir programme) ; Z’Humains, conférence anti fin du monde ; Malika ; Cie Second Souffle ; Rama Mani (tour du monde des femmes qui combattent et ne se laissent pas abattre).
Un fil rouge possible : dimension artistique et devenons artistes de nos propres vies. Opposer une logique de la joie aux logiques mortifères. Pourquoi ne pas démarrer chaque journée par un temps artistique qui viendrait nourrir la suite du programme ? décloisonner dimension artistique qui devient le souffle.
Nous sommes (déjà) des citoyens du monde et Nous sommes (nous nous anticipons) des artistes en humanité. Patrick Viveret va rédiger un édito. Mettre cela en avant ? pourrait être un titre : Citoyen du peuple de la terre et artiste en humanité. Questionnement ou interpellation ? double mouvement en action / d’anticipation. Droit à faire de sa vie une œuvre. Dialogues = invitation à anticiper cet imaginaire positif.  On retrouve expérimentation / vision / résistance créatrice.
Mise en musique par un slameur ?
Œuvre de Michel Granger pour affiche du festival de Cannes, dbt années 2000 pourrait être réutilisée.

Idée de peinture collective (avec des professionnels).
Idée de mandala humain en fonction des couleurs de vêtements (-> éléments naturels) : favoriser le lien en début de journée. Voir Dominique.
Je fais un mouvement, tu le fais. Dynamique collective corporelle très forte. Voir Christiane -> Sylvain Groud.

Fil rouge masculin & féminin au cœur des questions de religion.
Hassan Massoudy Caligraphe iranien. Voir christiane.